Afrique de l'Ouest: Création de la Société "Cloud Temple West Africa "pour sécuriser les systèmes informatiques ouest-africains

Tunis — Une nouvelle société baptisée "Cloud Temple West Africa", a été officiellement, créée, lundi, en vertu d'un accord de partenariat signé entre la société Cloud Temple Tunisia et le groupe ivoirien de banques et assurances « NSIA » présents dans 12 pays africain, a affirmé le Directeur Général de la société, Mohamed Ali Chouchane.

Il a ajouté dans une déclaration aux médias, que «Cloud Temple West Africa », dont le siège sera à Abidjan, offrira des services d'hébergement, d'infogérance (gestion de tâches informatiques confiées par une entreprise à un prestataire extérieur) et de cybersécurité pour tous les systèmes d'informatiques critiques dans les pays de l'Afrique de l'ouest.

Un premier contrat a été signé, à cette occasion, entre "Cloud Temple West Africa" et le Groupe NSIA, portant sur 10 millions d'euros (soit l'équivalent 33,89 millions de dinars) sur 5 ans et ce pour assurer l'infogérance et pour sécuriser leurs systèmes informatiques, a-t-il précisé.

Et d'ajouter que la création de la société Cloud Temple West Africa prouve encore que les ingénieurs tunisiens disposent des compétences de haut niveau aussi bien reconnues en Europe et en Afrique.

Cloud Temple Tunisia, créer depuis l'année 2014, est le fruit d'une joint-venture entre Poulina Group Holding et le groupe français Neuron. Elle emploie 60 ingénieurs tunisiens.

Ont pris part à cette cérémonie, le ministre du commerce, Omar El Behi, les Président de Poulina Group Holding et du Groupe NSIA respectivement Abdelwaheb Ben Ayed et Jean Kacou Diagou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.