7 Janvier 2019

Mali: Opération anti-terroriste à Boni, dans le cercle de Douentza

Au Mali, des opérations anti-terroristes sont en cours depuis samedi 5 janvier, vers Boni, dans le cercle de Douentza, au centre du pays. Des frappes aériennes ont été entendues dans l'après-midi de samedi par les populations sur place. Plusieurs sources affirment avoir vu des soldats français, déployés sur le terrain.

Tout a commencé par des frappes aériennes, samedi après-midi. Un peu plus tard, des habitants de Boni et ses alentours ont vu passer trois hélicoptères. C'est le lendemain, dimanche, vers 17h 00, heure locale, que des soldats de la force française Barkhane auraient été aperçus à Boni qu'ils auraient rejoint par véhicules terrestres.

A Paris, l'état-major des armées ne commente pas, à ce stade des opérations, les évènements du week-end. Toutefois, ce ne serait pas la première fois que l'armée française s'engage jusqu'au cercle de Douentza. Mi-décembre déjà, un habitant du village de Nokara, enlevé par des jihadistes, a été libéré lors d'une opération attribuée aux forces spéciales françaises.

La région de Douentza abrite les montagnes désertiques du Hombori. Au sud de Boni se trouve la forêt de Serma entourée de dunes. Elle sert de refuge à une katiba du même nom, proche du Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans.

La force française Barkhane y a mené plusieurs opérations depuis l'automne dernier. En 2017 déjà, plusieurs raids d'envergure comme l'opération « Dague », fin mai, avait mis hors d'état de nuire plusieurs dizaines de jihadistes dans la région.

Mali

Le débat sur les unités spéciales antiterroristes est relancé

Au Mali, l'attaque de la base de Dioura, dimanche 17 mars, dans le centre du Mali, relance le débat sur les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.