8 Janvier 2019

Cameroun: MINESUP, Domaines, Mines, Santé, Habitat, Emploi - Dévouement et résultats attendus

Prescription du PM, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, lors de l'installation des différents ministres nommés vendredi par le chef de l'Etat.

Des lundis comme celui d'hier, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute n'en avait pas encore connu. La première halte du nouveau PM, c'est dans le voisinage immédiat de l'immeuble abritant ses Services, au ministère de l'Enseignement supérieur. Ici, le Pr. Jacques Fame Ndongo est auréolé de son titre de ministre d'État, depuis le 4 janvier dernier. Il reçoit en premier les brèves et denses instructions et recommandations du PM. Ce dernier prescrit au ministre d'État, Fame Ndongo, de « tout faire pour mériter la confiance du chef de l'État » dans l'accomplissement de ses missions. Joseph Dion Ngute, quant à lui, rassure le ministre d'État de son soutien et accompagnement dans son travail quotidien.

Juste un jeu d'ascenseur, du 10e au 3e étage de l'immeuble, pour présider l'installation du nouveau ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi. Le rituel est identique, mais les acteurs changent. Le PM félicite le promu pour la haute confiance du chef de l'État, et remercie Jacqueline Koung à Bessikè, pour le travail abattu. Le cortège du PM s'ébranle ensuite vers le ministère des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique. La ferveur et la mobilisation populaire des Gbaya de l'Est et l'Adamaoua, au rythme des danses « Zâbolo » et « Gbezo », sont débordantes. C'est dans cette ambiance que Joseph Dion Ngute préside l'installation du tout nouveau ministre, Dodo Ndoke Gabriel.

Au ministère de la Santé publique, famille, amis, du nouveau ministre, Manaouda Malachie, se côtoient chaleureusement pour vivre l'instant solennel d'installation par le PM. Sens du devoir, abnégation et loyalisme sont les maîtres mots que Joseph Dion Ngute rappelle au promu. Celui-ci devra prendre ses marques dans un ministère qui se sépare d'André Mama Fouda, après une dizaine d'années.

Le PM sera accueilli au ministère de la Justice par des tiges de l'arbre de la paix, allégrement brandies par des femmes venues de la Menoua à l'Ouest Cameroun. Elles ont fait le déplacement de Yaoundé pour saluer la nomination de leur fils, Jean de Dieu Momo, nouveau ministre délégué auprès du ministre de la Justice. Dans la salle des conférences de ce département ministériel, l'heureux promu, président national du parti Les patriotes, reçoit l'onction républicaine de dévouement auprès du ministre d'État, ministre de la Justice, garde des Sceaux, Laurent Esso. Jean de Dieu Momo remplace Jean Pierre Fogui, qui a reçu la reconnaissance du gouvernement pour ses états de service.

Ambiance détendue aussi au ministère de l'Agriculture et du Développement rural. Gabriel Mbairobe, le nouveau patron des lieux, prend les commandes sous la supervision bienveillante du PM. Dans la vague des installations, Joseph Dion Ngute est reçu avec faste au ministère de l'Habitat et du Développement urbain. Mme Courtès née Keutcha Célestine y trône désormais. Au ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary a officiellement été commis à la mission de rendre palpable les Grandes opportunités dans ce domaine.

Lire aussi : Gouvernement du 4 janvier : l'équipe Dion Ngute au travail

Cameroun

17 Militaires Tués À Darak - Une Journée De Deuil National Instituée

Un décret du président de la République signé le 17 juillet 2019 déclare le vendredi… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.