8 Janvier 2019

Bénin: Le solde de la balance des paiements en chute libre en 2017

En 2017, les échanges extérieurs du Bénin se sont déroulés dans un contexte international en phase d'amélioration, marqué par une demande plus vigoureuse et un redressement des cours des matières premières.

Au plan interne, la dynamique économique s'est traduite par la réalisation d'un taux de croissance estimé à 5,8% contre 4,0% en 2016.

Le solde global de la balance des paiements s'est ressenti de cet environnement, en affichant un déficit de 118.287,1 millions1 en 2017 contre 168.012,8 millions, une année plus tôt.

Le déficit structurel de la balance des transactions courantes s'est accentué en ressortant à 539.779,3 millions en 2017, contre 479.648,3 millions l'année précédente.

Cette évolution s'explique par une hausse du déficit de la balance des biens, dont les effets ont été modérés par la diminution des déficits des services et du revenu primaire, couplée à la consolidation de l'excédent du compte de capital.

En effet, le déficit de la balance des biens s'est aggravé de 97.754,0 millions par rapport à 2016, en liaison avec une progression des importations de produits alimentaires.

La hausse des importations a nourri la réexportation non officielle vers le Nigeria, en dépit des mesures en vigueur dans ce pays interdisant l'entrée de produits réexportés à partir du Bénin.

En revanche, le déficit des services nets s'est légèrement résorbé de 39.263,6 millions par rapport à l'année précédente, en s'affichant à 145.368,6 millions.

Cette amélioration est à mettre en relation avec le recul des cours du pétrole sur les marchés internationaux.

En ce qui concerne le revenu primaire, son déficit s'est réduit de 3.942,3 millions pour se situer à 18.456,1 millions en 2017, malgré une hausse de 1.558,4 millions du déficit du revenu des investissements.

Le déficit du revenu des investissements est passé de 17.534,8 millions en 2016 à 19.093,2 millions en 2017. Son augmentation est imprimée par la progression des dividendes payés au titre des investissements directs reçus.

Quant aux intérêts versés sur la dette publique, ils ont progressé pour se situer à 60.878,0 millions en 2017.

Par ailleurs, l'excédent du revenu secondaire est ressorti à 118.612,0 millions, sous l'effet des appuis budgétaires reçus par les administrations publiques et des envois de fonds des travailleurs.

L'excédent du compte de capital s'est également consolidé de 32.316,6 millions, en ressortant à 113.884,9 millions au cours de l'année sous revue contre 81.568,3 millions en 2016, en liaison avec une augmentation des transferts en capital au profit des administrations publiques.

Dans ces conditions, l'exécution des échanges avec l'extérieur s'est soldée par un besoin de financement de 425.894,4 millions partiellement couvert par les opérations financières.

Bénin

La plénière à l'Assemblée nationale s'annonce décisive pour le scrutin législatif

Ce jeudi (21.03.19) déterminera les tournures que va prendre le processus électoral devant conduire aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.