Egypte: CAN-2019 - "Travailler étroitement avec l'Egypte pour aller de l'avant"

Dakar — Le président de Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad a assuré du soutien de son instance à l'Egypte, qui s'est vu attribuer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 (15 juin - 13 juillet), en remplacement du Cameroun.

"Toutes les opérations sur les préparatifs vont commencer maintenant. La CAF va travailler étroitement avec l'Egypte pour que l'on puisse aller de l'avant. Nous savons les défis, nous savons les problèmes qui existent. Nous pouvons demander le soutien de nos partenaires, dont en partie la FIFA, ou d'autres pays pour nous aider à organiser cette CAN 2019 qui va se dérouler pour la première fois en terre égyptienne ", à 24 pays, déclaré Ahmad Ahmad, lors d'une conférence de presse organisée à Dakar (Sénégal) à l'issue d'une réunion du comité exécutif, cité par le magazine Jeune Afrique.

L'Egypte, qui avait déjà abrité le plus grand tournoi footballistique en Afrique à quatre reprises (1959, 1974, 1986 et 2006) a été préférée à l'Afrique du sud, pays hôte en 1996 et 2013. La victoire des "Pharaons" est nette et sans bavures : 16 voix contre une (1) pour l'Afrique du sud et une (1) abstention.

La décision avait été passée au vote quelques minutes auparavant, après avoir analysé la situation, écouté les deux candidats", précise le président de la CAF.

L'Egypte et l'Afrique du Sud étaient les deux seuls pays à s'être portés candidats. Le Maroc, souvent cité comme un prétendant sérieux, n'avait finalement pas fait acte de candidature.

Après le retrait de l'organisation au Cameroun, la CAF a procédé à un décalage du calendrier, attribuant l'édition 2021 au Cameroun, l'édition 2023 à la Côte d'Ivoire. Lundi, la Guinée a indiqué qu'elle acceptait d'organiser l'édition 2025.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.