Cote d'Ivoire: Parc national du Mont Péko - Réapparition de troupeaux d'éléphants, de buffles et découverte d'une cascade naturelle

Le mercredi 2 janvier 2019, a été tenue la dernière session annuelle du Conseil de gestion local du Parc national du Mont Péko présidée par le préfet de Bangolo, Chérif Ibrahima, représentant le préfet de la région du Guemon, Sory Sangaré.

A cette occasion, le lieutenant-colonel Ouattara Kpolo de l'Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr), commandant le secteur Mont Péko, a annoncé la réapparition de nombreux troupeaux d'éléphants, de colonies d'oiseaux rares endémiques à ce parc (Picathartes chauve de Guinée... ), de buffles, de chimpanzés et bien d'autres espèces que l'on croyait être décimées après la crise. Il a également annoncé la découverte d'une cascade naturelle.

Selon l'officier supérieur des eaux et forêts, le travail visant à sauver le Parc national du Mont Péko donne de l'espoir.

« De réels progrès ont été observés au cours des derniers mois dans le Parc national du Mont Péko, grâce aux actions menées par les autorités administratives, les agents de l'Oipr et des chefs traditionnels riverains.

Des espèces animales menacées de disparition sont désormais visibles. Aujourd'hui, il n'y a plus de clandestins dans le Pnmp », a-t-il souligné.

En dépit de cette situation reluisante, Ouattara Kpolo a indiqué que des ex-clandestins et surtout des riverains, au mépris des campagnes de sensibilisation, continuent de mener des activités illégales dans le Parc national du Mont Péko.

Aussi a-t-il mentionné quelques difficultés liées à la défaillance des tentes et l'absence de moyens de communication avec les agents en mission.

Quant au préfet, il a suggéré l'acquisition de matériels techniques adéquats pour le renforcement de la surveillance.

Le colonel Gonto Gbassaho a, au nom du directeur général de l'Oipr, félicité le lieutenant-colonel Ouattara Kpolo et ses hommes pour le travail abattu. Il a annoncé le renforcement du dispositif de sécurité afin de consolider tous les acquis et sensibiliser les populations riveraines à lutter contre les feux de brousse incontrôlés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.