Algérie: Transfert d'eau à partir du barrage Ighil Emda (Bejaia) vers celui d'El Mouane (Sétif)

Bejaia — Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib a présidé lundi à Bejaia, la cérémonie de mise en service du système de transfert des eaux Ouest du barrage Ighil Emda (Bejaia) vers celui d'El Mouane, à proximité de Sétif.

Après avoir assisté à une présentation détaillée de ce système, dans le cadre d'une visite de travail dans ces deux wilayas, le ministre a qualifié cette journée d' "étape historique, à travers la mise en exploitation de l'un des projets concrétisés les plus importants du pays depuis l'indépendance".

M.Necib a affirmé, à ce propos, que ce projet fait partie des principaux programmes d'irrigation structurant le plan national d'irrigation, qui connait, selon lui, un développement "sans précédent" depuis l'année 2000, avec la réalisation de 36 barrages et un nombre important de grands transferts d'eau et de stations de dessalement d'eau de mer.

A l'occasion, le ministre est revenu sur les réalisations effectuées au profit du secteur des ressources en eau au cours de l'année 2018, qu'il a qualifiées de "très positives".

Il a ajouté, par ailleurs, que le projet "transfert Ouest" permettra à la wilaya de Sétif, qui n'est pas bien nantie en ressources en eau, de réaliser un "bond qualitatif" en la matière d'autant que cette meme wilaya va également bénéficier d'un projet de transfert Est à partir du barrage de Tabellout (Jijel) de l'ordre de 300 millions m3 d'eau par an.

Selon M. Necib, l'exploitation du barrage Ighil Emda (154 millions m3) était "presque inexistant" avant ce projet qui augure un "début efficient" pour ce barrage, indiquant que son département ministériel a décidé d'associer à ce projet la réalisation d'une station de traitement des eaux pour alimenter en eau la commune de Kherrata et Draa El Kaid (Bejaia), et ce, afin de remédier au déficit d'alimentation actuel en eau potable à partir de ce barrage.

Le ministre a également évoqué, dans ce contexte, l'existence à l'avenir de projets sectoriels dans le secteur des ressources en eau, permettant un apport supplémentaire à la wilaya de Bejaia qui a bénéficié, l'année dernière, de 2 milliards de dinars dans le cadre de l'alimentation en eau potable, en plus d'autres projets.

Il a fait savoir, en outre, que son département ministériel a inscrit au profit de la wilaya de Bejaia, une station de dessalement d'eau de mer dans la région de Toudja, d'une capacité de 50 000 m3 par jour, pouvant passer à 100 000 m3 par jour.

Le ministre poursuivra sa visite d'inspection de deux jours dans la wilaya de Sétif, en assistant à la mise en service dans la commune de Tizi N'Bechar, d'un projet de réhabilitation d'un réseau de conduites d'eau à partir de la source de Oued El Bared vers les communes de Tizi N'Bechar, Amoucha, Ouricia et Sétif.

Il cloturera sa visite de travail dans les wilayas de Sétif et Bejaia en inspectant un projet de périmètre irrigué dans les hautes plaines de Sétif d'une superficie de 9319 ha.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.