9 Janvier 2019

Sénégal: Saint-Louis - Le Tribunal de grande instance et d'instance completèment paralysé

Le mot d'ordre de grève de 48 heures décrété hier, mardi, par le Syndicat des Travailleurs de la Justice (Sytjust) est largement suivi au niveau du Tribunal de Grande Instance et d'Instance de Saint-Louis. Sur place, tous les bureaux ont fermé portes et les services sont aux arrêts, bref rien n'y fonctionne.

Pas aucune trace de greffiers qui ont tous suivi ce mot d'ordre. Une situation vivement décriée par les usagers de ce tribunal. La plupart d'entre eux ont vu hier toutes les audiences renvoyées à une date ultérieure.

D'autres usagers également furent sommés de revenir jeudi pour pouvoir récupérer les documents désirés. C'est le cas d'ailleurs pour ce père de famille dénommé Pape Balla Ndiaye qui n'a pas pu récupérer un casier judiciaire déposé avant-hier, lundi.

« J'étais venu pour récupérer le casier judiciaire de ma fille qui doit aller étudier cette année à l'Université Assane Seck de Ziguinchor.

Je l'ai déposé lundi et on m'avait demandé de revenir le récupérer le lendemain. Mais à mon arrivée, on me dit que les travailleurs de ce tribunal sont tous en grève », déplore Pape Balla Ndiaye.

L'usager dénonce toutefois les nombreuses grèves répétitives notées ces derniers temps au niveau de ce secteur de la justice dans le pays.

Sénégal

CAN 2019 - A l'UCAD, les étudiants déçus mais fiers des Lions

La déception et la fierté sont les sentiments les mieux partagés chez les étudiants de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.