9 Janvier 2019

Congo-Brazzaville: Barrages Coupe de la CAF - AS Otoho veut voir la qualification à sa porte

Le président actif du club, Olangue-Mo, se dit déterminé à mettre toutes les chances de leur côté pour que le représentant du Congo à la compétition africaine réussisse à passer la première étape pour se faire une place en phase de poules.

Le hasard du tirage au sort a révélé l'adversaire de l'AS Otoho aux barrages de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Il s'agit de Kampala City Council, un club ougandais. Le match aller se disputera le 13 janvier, au stade Marien-Ngouabi d'Owando. Une semaine après, les deux formations en découdront en terre ougandaise pour la manche retour. Le résultat sur la double confrontation permettra de déterminer le qualifié.

Joueurs et dirigeants de l'AS Otoho sont conscients des enjeux et du défi qui les attendent. « Notre objectif est d'aller le plus loin possible. Nous avons mis les bouchées doubles pour que toutes les chances soient de notre côté », a fait savoir le président actif du club, Olangue-Mo. Ce dernier estime, par ailleurs, qu'en dehors de la préparation technique, tactique et physique, la motivation est également de mise. C'est ce qui est fait, assure-t-il. Le calendrier qui affiche deux séances d'entraînement par jour, au complexe sportif de Kintélé, obéit sans nul doute à cette nécessité.

Au sein de l'AS Otoho, l'élimination en seizième de finale en Ligue africaine des champions cette saison, bien que mal digérée, est considérée comme un accident de parcours. Le représentant congolais a, en effet, été éliminé par le club zimbabwéen Platinum pour avoir concédé deux nuls : 1-1 à domicile et 0-0 à l'extérieur. La différence du but marqué à l'extérieur a permis aux Zimbabwéens de poursuivre l'aventure en Ligue des champions. C'est ainsi que l'AS Otoho a été reversée en Coupe de la CAF, à l'étape des barrages qui ouvre la voie à la phase de poules. « Au fur et à mesure, le groupe acquiert la maturité », a indiqué Olangue-Mo, comme pour dire que les mêmes erreurs ne devraient pas se répéter.

À voir l'ossature actuelle de l'AS Otoho, la crème du football local s'y retrouve. Le club dispose des atouts dans tous les compartiments de jeu. Les choix que va opérer l'entraîneur Alou Badra seront déterminants. Face à Platinum, au match aller, les attaquants ont manqué d'adresse dans la zone de vérité alors qu'ils avaient la possibilité de tuer le match. Le public sportif congolais veut voir une équipe engagée et déterminée à l'honorer.

Congo-Brazzaville

BDEAC - Réformer pour améliorer les performances de l'institution

Le président de la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC), Fortunato Mbo Nchama,… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.