9 Janvier 2019

Congo-Brazzaville: Petites et moyennes entreprises - L'UE entend aider le pays à améliorer le secteur

Dans le cadre de la mise en œuvre de son nouveau portefeuille dans le pays, l'Union européenne (UE) a inscrit plusieurs nouveaux projets d'intérêt socioéconomique, au nombre desquels ceux portant renforcement des capacités entrepreneuriales dans les secteurs des petites et moyennes entreprises et de l'amélioration du climat des affaires.

Le chef de la délégation de l'UE au Congo, Raul Mateus Paula, s'est exprimé sur la question, le 9 janvier, lors d'un entretien avec le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba.

Isidore Mvouba et son interlocuteur ont eu tout le temps de passer en revue la coopération bilatérale entre le Congo et l'UE, qu'ils souhaitent plus fructueuse qu'auparavant. Dans leurs échanges, les deux personnalités ont souligné en premier l'intérêt de renforcer la coopération, déjà au beau fixe, entre le parlement congolais et celui de l'UE.

Sur le plan économique, Raul Mateus Paula a annoncé que l'UE entend réaliser sa coopération avec le Congo, à travers quelques nouveaux projets prévus dans le cadre du onzième FED (Fonds européen de développement).

« Nous avons eu des discussions très intéressantes et stratégiques sur le partenariat entre l'Union Européenne et le Congo, régi par le Fonds européen de développement, dans le cadre du onzième FED. Nous avons encore des interventions importantes en cours, que je souhaiterai dynamiser. Deux grands axes prioritaires sont prévus, portant sur l'appui aux petites et moyennes entreprises et sur l'amélioration du climat des affaires », a indiqué le chef de la délégation de l'UE au Congo.

Le diplomate européen a précisé, en outre, que dans sa planification, son institution a arrêté quelques projets importants au profit du Congo. Ceux-ci portent, entre autres, sur la modernisation du port de Brazzaville, où des grues seront installées, ainsi que sur la construction d'un port de pêche à Pointe-Noire, afin de promouvoir la gouvernance dans ce secteur porteur de croissance.

L'UE, a ajouté Raul Mateus Paula, va aussi mettre en œuvre le projet de renforcement des capacités entrepreneuriales, prévu dans le cadre du projet PRCCE, visant à former des milliers de petites et moyennes entreprises, des associations et créateurs d'entreprises.

D'autres projets d'intérêt socioéconomique, a renchéri l'ambassadeur européen au Congo, seront développés à Owando, dans la Cuvette, et à Nkayi, dans le département de la Bouenza, où l'UE compte développer un grand projet de production de maïs à grande échelle.

Peu avant, le président de l'Assemblée nationale s'est entretenu avec l'ambassadeur d'Angola au Congo, Vicente Muanda. Les deux personnalités ont évoqué aussi la nécessité de redynamiser la coopération bilatérale entre les deux pays. Les projets passés en revue concernent, entre autres, le commerce transfrontalier et la sécurité.

Congo-Brazzaville

Jordi Mboula - « Je suis patient, je sais que les bonnes choses arrivent... »

Quelques heures avant son match amical face à l'AJ Auxerre, le Cercle Bruges de Jordi Mboula s'entrainait au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.