Cote d'Ivoire: Secteur bancaire - La Sgbci devient Sgci

La Société générale des banques de Côte d'Ivoire (Sgbci) change de nom et devient désormais Société générale de Côte d'Ivoire (Sgci).

Elle change également de signature en passant de « Développons ensemble l'esprit d'équipe » à « C'est vous l'avenir ». L'annonce a été faite le mardi 8 janvier 2019, au cours d'une conférence de presse, à Abidjan-Plateau.

Selon Aymeric Villebrun, directeur général de cette entreprise, « ce changement de nom s'inscrit dans la volonté de la banque d'embrasser pleinement la vision du groupe auquel il appartient "La Société générale" ».

Aussi précise-t-il, « ce changement vise une harmonisation globale de toutes les banques de la Société générale ».

Ce fut aussi l'occasion pour les premiers responsables du groupe de présenter les grandes lignes du plan stratégique 2019-2022 dont les principaux axes sont: la transformation numérique, le développement commercial, l'amélioration de l'expérience et la relation client, ainsi que la responsabilité d'entreprise.

En novembre 2017, la Société générale a lancé un plan stratégique dénommé « Transform to grow » dans lequel l'Afrique occupe une place importante.

En effet, la vision du groupe est d'être le partenaire de confiance de ses clients et de s'engager dans les transformations positives des sociétés et économies des pays dans lesquels le groupe est présent.

Créée en novembre 1962, la Société générale de Côte d'Ivoire dispose d'un réseau bancaire de 73 agences et 128 distributeurs automatiques.

Elle accompagne plus de 395000 clients particuliers et professionnels, ainsi que 3180 entreprises en leur proposant une gamme complète et diversifiée de produits et services de financement. La Sgci compte 1200 employés.

En 2018, la banque a connu de bonnes performances financières avec une part de marché en progression (19%).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.