Togo: Gianni Infantino - 'Le foot est bien plus qu'un sport'

9 Janvier 2019

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a effectué mercredi une brève visite au Togo. Il a été accueilli au pied de son jet privé par le ministre des Sports, Guy Lorenzo, et le président de la Fédération togolaise de football, Guy Kossi Akpovy.

Le patron du foot mondial, aussi important à bien des égards qu'un chef d'Etat, a été reçu par Faure Gnassingbé.

Les discussions ont porté sur les moyens de renforcer la pratique du sport aau, de lui donner une nouvelle dimension africaine et internationale en renforçant, notamment la chasse aux nouveaux talents et en améliorant les installations.

Egalement évoqué, la promotion du foot féminin.

'C'est la première fois que je me rends au Togo et c'est un grand honneur de rencontrer le président de ce pays.

Il est très engagé en faveur du football', a confié M. Infantino qui s'est déclaré déterminé, avec le concours de la CAF, à aider la Fédération togolaise de football

'Pour le développement du football on va travailler ensemble, la main dans la main avec le gouvernement, la fédération, les ministères pour faire avancer ce sport. On veut faire rêver ce pays', a encore déclaré le président de la FIFA.

La FIFA est d'autant plus volontaire dans sa démarche que le foot, ce n'est pas seulement un sport, c'est quelque chose qui a un impact très fort sur la société.

Et dans des pays où la cohésion sociale est fragile, la notion d'unité est fondamentale.

Après Lomé, Gianni Infantino s'est envolé pour Cotonou, dernière étape de sa tournée ouest-africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.