10 Janvier 2019

Ile Maurice: Menaces contre un garde-côte - Le suspect retrouve la liberté

Il a dû fournir une caution de Rs 5 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 50 000 pour retrouver la liberté. Ehjaz Meerun, un habitant de Vallée-Pitot, a comparu en cour de district de Port-Louis hier, mercredi 9 janvier. Le jeune homme, âgé de 21 ans, avait été arrêté dans le cadre d'une enquête ouverte suivant des menaces de mort lancées à l'encontre d'un officier de la National Coast Guard (NCG).

Également en cour, Ehjaz Meerun a, par le biais de son homme de loi, Me Hisham Oozeer formulé une requête pour pouvoir se rendre en Arabie saoudite pour un pèlerinage. Ce, du 11 janvier au 1er février. La cour a accédé à sa requête après que la police a indiqué n'avoir aucune objection à cette demande. Le jeune homme a, toutefois, dû fournir une caution supplémentaire de Rs 5 000.

Toute cette affaire remonte au lundi 31 décembre. Une dispute avait éclaté à Morcellement Raffray, à Pailles, entre un habitant de la localité et un jeune qui se rendait dans un centre. Ce dernier aurait tenté de percuter l'habitant avec son véhicule et les deux hommes en sont venus aux mains. Toutefois, cet incident aurait entraîné une autre bagarre. Ceux qui se trouvaient dans le centre, dont des femmes, ont débarqué au domicile de l'habitant et ont agressé ses proches pendant qu'il se trouvait, lui, au poste de police. Un garde-côte et son frère, ayant eu vent de la situation se sont alors rués chez leurs voisins pour leur porter secours. Ils ont aussi été tabassés et reçu des menaces de mort.

Ile Maurice

Dhanjay Jhurry - «Mettre l'université au service du pays»

La devise de l'Université de Maurice est "Scientia salus patriae", la connaissance apporte le bien-être et… Plus »

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.