10 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: Infrastructures économiques - Trois nouveaux échangeurs bientôt construits sur le boulevard Mitterrand

Bonne nouvelle pour les automobilistes. Les embouteillages monstres sur les voies abidjanaises seront bientôt un vieux souvenir.

En effet, dans le cadre de la coopération avec la Côte d'Ivoire, le Japon va, en plus du financement d'un troisième passage supplémentaire en hauteur dans le sens Marcory-Treichville sur l'Echangeur de l'amitié ivoirojaponaise en cours de réalisation au carrefour Solibra, construire trois autres échangeurs sur le boulevard Mitterrand reliant le cœur d'Abidjan au quartier résidentiel de la Riviera pour décongestionner cet axe fortement sollicité.

Les échanges de notes de la deuxième phase de l'aménagement de l'échangeur de l'amitié ivoiro-japonaise et la construction des trois nouveaux échangeurs ont été signées avanthier par l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, Hideaki Kuramitsu et le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, en présence de son collègue de l'Entretien et de l'équipement routier, Amédé Kouakou.

Pour le premier projet, c'est un don de 5 milliards 27 millions de yens, soit environ 25,135 milliards de FCFA qui a été fait à la Côte d'Ivoire.

Selon le patron de la diplomatie nipponne sur les bords de la lagune Ebrié, le rôle de la ville d'Abidjan en tant que hub de l'Afrique de l'Ouest sera encore renforcé si bien que l'activité économique de la capitale économique ivoirienne deviendra plus dynamique avec la fin de l'échangeur qui magnifie l'amitié entre Abidjan et Tokyo.

Aussi, le diplomate nippon s'est-il réjoui de la signature, le 17 décembre dernier, de l'échange de Notes du "projet de construction de 3 échangeurs à Abidjan" financé à titre de prêt, à hauteur de 16 milliards 137 millions de yens, soit environ 80 milliards 685 millions de francs FCFA.

Car, à l'en croire, l'amélioration des infrastructures de transport est l'un des éléments essentiels pour promouvoir les échanges commerciaux et revitaliser le secteur privé.

Le ministre Marcel Amon-Tanoh s'est félicité de la signature de ces échanges de notes qui portent sur un appui financier du gouvernement japonais d'un montant de 107, 035 milliards de FCFA pour doter Abidjan d'infrastructures de qualité lui permettant de répondre à sa double vocation de belle ville moderne et de grande métropole économique.

Avant d'égrener avec joie le chapelet des actions du gouvernement japonais pour appuyer et accompagner la Côte d'Ivoire dans ses efforts de développement.

Cote d'Ivoire

Ligue des Champions - Courte mais précieuse victoire pour ASEC

L'ASEC Mimosa a fait le service minimum lors de sa deuxième sortie en Ligue des Champions cette saison. Les… Plus »

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.