10 Janvier 2019

Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi, nouvel homme fort de Kinshasa

C'est ce jeudi 10 janvier 2019 que la Ceni a proclamé les résultats provisoires de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018 en RDC.

Après plusieurs jours de suspense, sanctionné par de nombreuses suspicions, le verdict des urnes place en tête Félix Tshisekedi. Il est crédité de 7 051 013 voix, soit (38,57%) des suffrages valablement exprimés, selon la Ceni. Martin Fayulu le suit avec (34,83%) et arrive en troisième position Emmanuel Ramazani Shadary (23,84%) des voix. Ce dernier est le dauphin du president Joseph Kabila, contraint à quitter le pouvoir au sortir de ces élections présidentielles. Le taux de participation s'élève à (47,56%), précise le président de la commission électorale.

La mémoire d'Etienne Tshisekedi « réhabilitée »

Etienne Tshisekedi le plus grand opposant de l'histoire de la République démocratique du Congo, est remis sur la sellette. A travers l'élection de son fils Félix Tshisekedi, sa mémoire a été réhabilitée. De toute l'histoire politique de la RDC, Tshisekedi Père s'était imposé comme la voie royale de l'alternance démocratique. Lors de son décès, le rapatriement de sa dépouille a posé problème. Il a fallu une forte pression internationale sur le président Joseph Kabila pour que Etienne Tshisekedi repose dans son pays natal.

Un supposé «deal» entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila

A l'annonce de la victoire de Félix Tshisekedi, c'est une explosion de joie dans les rue de Kinshasa. Mais cette victoire ne satisfait pas tout le monde. Martin Fayulu, classé deuxième durant ce scrutin, déclare face aux journalistes que: «ces résultats ne reflètent pas la réalité du scrutin. C'est une véritable escroquerie politique », conteste le candidat malheureux. Selon des sources crédibles parvenues à Confidentiel Afrique, des réunions secrètes se seraient tenues entre le président sortant Joseph Kabila et Félix Tshisekedi. D'où un supposé deal entre les deux. D'ailleurs, suite à la proclamation des résultats, le nouvel homme fort de Kinshasa, a rendu un vibrant hommage au président Kabila. Tout laisse prétendre que ces deux hommes sont en parfaite connexion.

A rappeler que lors de ses élections, un bureau fictif a été installé à Béni (nord-est), pour des citoyens privés. De nombreuses irrégularités ont été notées lors de cette élection.

Congo-Kinshasa

Présidentielle en RDC - Paul Kagamé convoque une réunion de consultation

A l'initiative du président rwandais, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine pourront se… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.