Algérie: La programmation de nouveaux EHU tributaire des ressources humaines et financières

Alger — Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a déclaré, jeudi à Alger, que la programmation de nouveaux Etablissements hospitalo-universitaires (EHU), à travers le territoire national était tributaire de la disponibilité des ressources humaines et matérielles et de l'ouverture d'autres facultés de médecine.

A une question d'un député de la wilaya de Tiaret concernant l'absence d'Établissement hospitalo-universitaire dans la wilaya, posée lors d'une séance plénière de l'Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, présidée par Mouad Bouchareb, le ministre de la Santé a indiqué que "la programmation de nouveaux Etablissements hospitalo-universitaires à travers le territoire national est tributaire de la disponibilité des ressources humaines et matérielles et de l'ouverture de nouvelles facultés de médecine", précisant que la réalisation de ces établissements doit répondre à des normes et conditions liées à sa gestion, aux plans quantitatif et qualitatif".

La wilaya bénéficiera prochainement d'un centre anticancéreux (CAC), a fait savoir M. Hasbellaoui, annonçant la levée du gel sur la réalisation d'un nouvel établissement hospitalier public.

Le ministre a cité les structures dont dispose la wilaya de Tiaret, à l'instar de cinq (5) Etablissements hospitaliers publics (EHP), trois (3) Etablissements hospitaliers spécialisés en chirurgie dentaire, ORL et santé mère-enfant, rappelant à titre d'exemple d'autres nouvelles structures en cours de réalisation, à l'instar d'un EHP doté de 120 lits dont le taux d'avancement des travaux a atteint 95% et du projet de réalisation d'une unité des urgences médicales dont le taux d'avancement des travaux est de 80%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.