Mali: Bilan de l'opération contre la katiba Serma

Vendredi dernier, Barkhane effectue une mission de reconnaissance dans la région de Serma. La forêt est connue pour abriter des groupes jihadistes.

La mission se déroule en coordination avec les Forces armées maliennes (FAMA) et implique des commandos de montagne et les commandos parachutistes français (GCM/GCP).

Dans la nuit de vendredi à samedi, une frappe aérienne est déclenchée suivie de deux opérations héliportées au nord et au sud de la forêt, indique l'état-major à Paris

Selon nos informations, les forces spéciales parviennent à capturer cinq éléments jihadistes présentés comme l'un des cadres de la katiba et sa « garde rapprochée », qui sont rapidement exfiltrés par hélicoptère.

L'opération se poursuit les 8 et 9 janvier par une nouvelle action contre les groupes terroristes et par une fouille approfondie des zones boisées, ratissage conduit par les forces françaises et maliennes selon l'état-major.

Une base logistique et d'entraînement est alors découverte. De l'armement, des véhicules, et du matériel permettant de fabriquer des bombes artisanales (IED) ont été saisis souligne l'armée française.

La « katiba Serma » recrute dans la communauté peule du centre du Mali et serait impliquée dans des opérations terroristes importantes dans les pays voisins; particulièrement au Burkina Faso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.