10 Janvier 2019

Togo: La C14 se plie à "l'interdiction à caractère illégal" du ministre Boukpessi

Dans sa volonté de faire des manifestations sur toute l'étendue du territoire national, la C14 n'a finalement trouvé autre moyen que de reporter sa manifestation du 12 Janvier prochain, suite à l'interdiction opposée par le ministre Payadowa Boukpessi pour ces manifestations dans les villes de l'intérieur du pays.

En fait, par une déclaration à référence N°19-006/C14/GA-TD-BKAJ, la Coalition dirigée par Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson dit dénoncer " avec fermeté le caractère illégal de cette interdiction", opposée par le ministre Boukpessi et le gouvernement, du moins pour les manifestations à l'intérieur du pays.

Pour cette Coalition qui tient à organiser une manifestation à caractère national, "l'interdiction d'une manifestation ne peut intervenir qu'en dernier recours face à une menace exceptionnelle et seulement après concertation préalable avec les organisateurs".

Elle s'offusque de ce que, "non seulement, cette concertation préalable n'a pas eu lieu mais surtout que les motifs évoqués par le ministre relèvent d'un abus de pouvoir et d'une violation du droit de manifester".

C'est donc fort de tout ce qui précède que, "convaincue que par leur persévérance, les Togolaises et les Togolais peuvent libérer leur pays des griffes de la dictature" que la Coalition des partis de l'opposition a décidé de reporter "sa manifestation prévue pour le samedi 12 janvier 2019 à Lomé et dans les villes de l'intérieur du pays, au samedi 26 janvier 2019".

Togo

'Génération perdue'

Des millions de jeunes ruraux en Afrique subsaharienne risquent de devenir une 'génération perdue' si les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).