10 Janvier 2019

Sénégal: Thiès - Des occupants de la forêt classée pour une diligence du déclassement promis par le président Sall

Thiès — Les occupants de la forêt classée de Thiès, regroupés en collectifs, ont invité, jeudi, les pouvoirs publics à diligenter la procédure de déclassement de ce massif forestier que le chef de l'Etat Macky Sall avait selon eux promis, depuis un peu plus d'un an, de mettre à leur disposition pour que soient régularisées leurs parcelles.

Deux collectifs regroupant près de 4.000 membres au total se sont constitués à Mbour 4 Extension et Dakar 2 Extension, deux sous-quartiers qui empiètent sur la forêt classée, située sur le plateau de Thiès, à l'ouest de la cité du rail.

Les deux structures comptent respectivement plus de 2.500 et plus de 1.300 membres, note leur porte-parole Souleymane Diémé.

"Je lance un message au président de la République, pour lui dire que c'est lui qui nous avait dit : +je vous mets en rapport avec le gouverneur pour qu'il vous remette les parcelles que vous occupez dans la forêt classée+", a dit le président du collectif de Mbour 4 Extension, Souleymane Diémé.

Il s'exprimait lors d'une opération de nettoiement de la forêt classée, initiée par le service départemental des Eaux et Forêts.

L'opération appuyée par l'Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG), vise à éradiquer les dépôts sauvages d'ordures qui se sont constitués sur ce site protégé.

"Cela a fait un an le 18 décembre passé", depuis l'annonce du chef de l'Etat, a ajouté M. Diémé, en présence de responsables des Eaux et Forêts et de l'administration déconcentrée, notamment l'adjoint au préfet Aliou Bâ.

"Nous l'invitons (le chef de l'Etat) à signer le dossier pour que les Eaux et Forêts nous remettent nos papiers", a-t-il dit.

Des familles comptent sur cette décision pour disposer d'un toit, a-t-il fait valoir, ajoutant que la forêt classée dispose encore de vastes réserves.

M. Diémé indique que les deux collectifs suivent le dossier grâce à l'inspecteur régional des Eaux et Forêts (IREF), le lieutenant-colonel Birame Dieng.

Ce dernier a indiqué que les mises en demeure servies aux occupants irréguliers qui y pratiquent l'agriculture dans la forêt classées, sont arrivées à expiration, ajoutant que "bientôt les déguerpissements interviendront".

Un plan de préservation des forêts classées en trois étapes a consisté à régulariser certaines occupations, à servir des mises en demeure aux personnes en situation irrégulière et à lutter contre toute nouvelle tentative d'occupation.

Globalement, 200 hectares de la forêt classée avaient été occupés par les populations, a dit le lieutenant-colonel Dieng, selon qui, le programme de déclassement est "à un stade avancé".

"Le dossier a quitté Thiès et va bientôt atterrir sur la table du président de la République", a assuré l'IREF, notant qu'une fois signé, les occupants auront "chacun un lopin de terre".

Le site déclassé pourra aussi accueillir des espaces verts, des infrastructures publiques scolaires et sanitaires.

Un plan d'aménagement sera ensuite mis en œuvre pour reverdir la forêt classée, au grand bénéfice des habitants de la ville de Thiès, a annoncé le responsable forestier.

Sénégal

Sénégal/Algérie - Une bataille des Rennais en perspective

La rencontre Sénégal-Algérie prévue ce jeudi sera aussi un duel entre quatre internationaux… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.