Togo: Jugement du jeune activiste Folly Satchivi

Le jeune activiste Folly Satchivi était à la barre le 10 janvier ; il devait répondre à trois chefs d'accusation pour lesquels il est incarcéré à la prison civile de Lomé. Il a été arrêté le 22 août dernier alors qu'il s'apprêtait à faire une conférence de presse.

Folly Satchivi est reconnaissable au milieu des prévenus amenés dans le box par son tee-shirt noir avec à la poitrine bien écrit « En aucun cas », le nom du mouvement dont il se réclame le porte-parole.

La barbe laissée depuis quelques semaines, il ne reconnaît aucun des trois chefs d'accusation : rébellion, trouble aggravé à l'ordre public et apologie de crime et délits. « Je suis surpris de me retrouver à la prison civile de Lomé, répond-il au président, pour des faits imaginaires. »

Un long interrogatoire entre Folly Satchivi et le Ministère public au cours duquel le prévenu reste imperturbable, retourne parfois la question à son interrogateur avant se voir rappeler à l'ordre.

Un jeune homme, étudiant en droit, intelligent, tribun qui se veut faire voir, dit le ministère public, il demande une peine exemplaire de 48 mois fermes contre lui. Les avocats plaident la relaxe.

Quand le président l'interroge pour son dernier mot, Folly Satchivi fait un long réquisitoire pour justifier sa lutte pour la vérité et de plaider auprès du président de dire le droit. Le délibéré est attendu le 16 janvier prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.