11 Janvier 2019

Ile Maurice: Pointe-aux-Cannoniers - Elle monte un coup pour voler son employeur

Sabine Katherine Jean est passée aux aveux. Elle a raconté aux enquêteurs qui l'ont appréhendée comment elle a cambriolé son employeur, une habitante de Pointe-aux-Canonniers.

Sabine Katherine Jean a été placée en détention tout comme son présumé complice, Stephan Jolicoeur. Ils seront traduits en cour aujourd'hui.

L'incident a eu lieu aux alentours de 9 h 30, hier, jeudi 10 janvier. La victime, âgée de 57 ans, a constaté que la porte de son armoire était ouverte avant de tomber nez à nez avec un homme.

Ce dernier lui a mis un couteau sous la gorge avant de l'attacher à une chaise. Le malfaiteur a emporté son argent et ses bijoux et l'a laissée à son sort.

C'est la belle-fille de la victime, une policière, qui lui a porté secours. Après avoir déposé son enfant à l'école, elle a été surprise de découvrir la maison sens dessus dessous et sa belle-mère bâillonnée. Elle a demandé du renfort à l'équipe de la CID de Grand Baie.

Les limiers Poress, Adhin, Supanee, Pothiah, Gangaram, Lallbeeharry et Agundhooa, sous la supervision du surintendant de police Beehary, se sont rendus chez la victime avant d'entamer des recherches pour retrouver le suspect. Les policiers n'ont pas tardé à mettre la main sur Stephan Jolicoeur, qui se trouvait non loin de la maison.

Il a pris la fuite en voyant les limiers de la CID mais ces derniers n'ont pas tardé à le rattraper. Stephan Jolicoeur a été emmené au bureau de la CID afin d'y être interrogé.

Il a balancé le nom de sa complice. Cette dernière a été arrêtée par les enquêteurs avant de passer aux aveux lors de son interrogatoire.

Ile Maurice

2014-2019 - Sept députés ont démissionné de ce gouvernement

Danielle Selvon, Salim Abbas Mamode, Thierry Henry, Malini Sewocksingh, Adrien Duval, Guito Lepoigneur et Patrice… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.