11 Janvier 2019

Tunisie: Un nouveau-né de la scène musicale

Le public se déhanchera sur des sonorités blues, pop, rock ou encore jazzy, dans la salle «Carthage 1» du complexe hôtelier connu également pour avoir permis au Jazz à Carthage de perdurer pendant plus de 10 ans. «Nous avons voulu donner une visibilité concrète aux disciplines musicales alternatives nationales et étrangères, loin des circuits commerciaux, et loin des têtes d'affiche», a déclaré son directeur M. Mehdi Sifaoui. M. Mokhtar Belaatek, le directeur artistique, présent à ses côtés, atteste de l'engouement du public mélomane et de la prolifération de talents divers qui n'ont rien à envier aux plus grandes stars de la scène musicale, et qui mériteraient tout autant d'être reconnues comme tel.

Programmation métissée

Au programme, sur 3 jours, un menu musical éclectique, la première soirée, prévue le 15 mars 2019 à 21h00, démarrera avec le Franco-Egyptien «Orange Blossom», un artiste alternatif qui entraîne son public dans une musique africaine et orientale, bercée par une pincée de rythmique électronique, fruit de son errance artistique en Afrique, en Europe et dans l'Amérique du Sud principalement. Il présentera un avant-goût de son nouvel album qui sortira en 2019. Dans la même soirée, il sera précédé sur scène par la Tunisienne Houyem Ghattas.

Suivra le 16 mars 2019, à partir de 20h00, le live de la Portoricaine Calma Carmona, une artiste complète de la scène sud -américaine et qui a déjà fait sensation grâce notamment à ses passages sur MTV. Elle a eu l'opportunité de faire la première partie d'un concert de Beyoncé à Porto-Rico. Youssef Oueslati (Tukka Yava), monopolisera la scène aussi pendant 30 mn.

Les organisateurs ont gardé le meilleur pour la fin avec «Trilogy project», qui seront suivis par Judi Jackson, une chanteuse de jazz blues et soul, qui s'est déjà produite récemment à Paris, Bruxelles, La Haye, Barcelone, Amsterdam, Berlin, Hambourg, Odense et Madrid.

Les organisateurs comptent bien étoffer l'identité de leur festival, au fur et à mesure des éditions : ils comptent bien impacter le secteur touristique. La vente des tickets se fera en ligne.

Tunisie

Le 23 janvier, décrétée Journée nationale de l'abolition de l'esclavage et de la traite des humains

Cette décision fait suite à une demande adressée par l'instance à la présidence de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.