11 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: Suspension des poursuites contre Ehouo - Le bureau de l'assemblée nationale s'est fourvoyé

Joint pour réagir sur la demande de suspension des poursuites contre le député Ehouo Jacques, par le bureau de l'Assembleé nationale, Meité Ben Abdoulaye, également député et avocat , assure qu'une telle démarche ne peut prospérer. Explications.

« C'est une information que vous venez de me donner pour n'en avoir pas connaissance en raison de ce que je ne suis pas membre du bureau exécutif de l'assemblée nationale mais plutôt membre du bureau de la Commission des Affaires Générales et institutionnelles.

Si une telle information est avérée, à savoir que le bureau de l'assemblée nationale se serait reuni ce jour pour examnier la requête d'un collègue Député tendant à voir suspendre les poursuites contre l'honorable EHOUO Jacques, et que le bureau de l'assemblée nationale aurait satisfait à cette requête, cela serait tout simplement regrettable pour notre institution, pour la simple raison que le Bureau de l'assemblée nationale n'a pas ce pouvoir qui appartient plutôt à l'assemblée nationale conformément au dernier alinéa de l'article 92 de la constitution.

Le bureau de l'assemblée nationale s'est donc fourvoyé à mon sens et c'est dommage. Une telle décision prise est donc nul et de nul effet ».

Cote d'Ivoire

Grève des enseignants - Vers une énième sortie de crise

En Côte d'Ivoire, après deux mois de grève dans l'enseignement secondaire, s'achemine-t-on vers une… Plus »

Copyright © 2019 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.