12 Janvier 2019

Congo-Brazzaville: Coopération - La Chine déterminée à investir dans la formation

A l'occasion d'une réception le 10 janvier à Brazzaville, l'ambassadeur de Chine, Ma Fulin, a redit la volonté de son pays d'investir davantage dans l'éducation en République du Congo.

La soirée a réuni la plupart des Congolais ayant bénéficié d'un stage ou d'une bourse en Chine et des membres du gouvernement. Elle avait pour objectif de faire le bilan de la coopération sino-congolaise dans le domaine de l'éducation en 2018, notamment en ce qui concerne les bourses d'études gouvernementales chinoises ainsi que les programmes de formation à court terme à l'intention du personnel militaire et autres fonctionnaires.

Pour l'ambassade de Chine, l'occasion a permis d'échanger et de renouveler l'amitié avec les anciens étudiants en Chine qui apportent leur contribution au développement du Congo et, tentent de renforcer l'amitié sino-congolaise à travers l'enseignement de la langue chinoise.

A cet effet, l'ambassadeur Ma Fulin a souligné l'importance de l'investissement dans le capital humain, avant de soutenir que l'éducation reste le premier pilier du développement économique d'une société. Pour lui, il est essentiel de mettre des moyens conséquents dans la formation.

« Pour cette année, nous sommes en train de mettre en place une nouvelle forme d'ouverture plus approfondie dans divers domaines. La formation constitue un domaine majeur de la coopération bilatérale entre le Congo et la Chine », a expliqué le diplomate chinois.

La rencontre a été marquée par une exposition photos présentant le parcours historique et les grandes réalisations de la politique de réforme et d'ouverture de la Chine, ainsi que sa coopération avec le reste monde. Un film a été également projeté montrant comment la Chine a su conduire les réformes économiques.

Après une visite guidée, le ministre en charge des Zones économiques spéciales, Gilbert Mokoki, représentant le gouvernement, a, de son côté, salué les relations d'amitié et de coopération sino-congolaises,et loué les progrès réalisés par la Chine.

« La coopération sino-congolaise se porte bien. Cette rencontre est une occasion de renforcer l'amitié entre le Congo et la Chine. Nous sommes tous témoins des progrès de cette coopération et de cette amitié. A travers l'exposition photos, nous avons visité les images qui témoignent le progrès de la politique chinoise des réformes et de l'ouverture », a-t-il déclaré.

Sur les prospectus distribués par l'ambassade, on pouvait lire: « La pratique de ces quarante dernières années a prouvé que les réformes et l'ouverture étaient un atout majeur pour le Parti communiste chinois et le peuple chinois afin de rattraper le retard. C'était l'unique solution possible pour défendre et développer le socialisme à la chinoise. C'était la clé pour déterminer le destin de la Chine contemporaine, la réalisation des objectifs fixés pour les deux centenaires à venir ainsi que le renouveau de la nation chinoise ».

Rappelons que l'année 2018 a marqué le 40e anniversaire de la réforme et de l'ouverture de la Chine. Un tournant décisif qui a permis à un pays pauvre et isolé de devenir quelques décennies plus tard la deuxième puissance économique mondiale.

Congo-Brazzaville

Crise post-électorale en RDC - Afrika telema appelle à un dialogue politique sincère

Au cours d'un point de presse animé le 16 janvier à Brazzaville, l'association Afrika telema s'est dite… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.