12 Janvier 2019

Maroc: Des chercheuses marocaines lauréates du programme "Pour les femmes et la science"

Le programme "Pour les femmes et la science" a remis des bourses à cinq lauréates de la cinquième édition Maghreb, au cours d'une cérémonie tenue mercredi soir à Rabat. Les chercheuses maghrébines récompensées par une bourse de 10.000 euros chacune, dans le cadre de ce programme initié par l'Unesco et une société internationale de cosmétique, sont Houda Taimourya et Hasnaa Chaabi du Maroc, Olfa Ben Braiek et Zohra Dhouafli de Tunisie et Lilia Zaidi d'Algérie.

Mme Taimourya, de la Faculté des sciences de Rabat, a participé avec un projet de recherche qui rentre dans le cadre de la vision du Plan Maroc Vert et qui contribuera à l'élaboration de techniques et de bases de données importantes pour la phytoremédiation des rejets miniers et industriels à l'échelle nationale et internationale.

Pour sa part, Mme Chaabi, de l'Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, s'est présentée avec un projet relatif à l'amélioration du système éducatif marocain par la conception d'un modèle spécifique et d'une approche plus innovante basée sur les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE). Le sujet postdoctoral de Mme Ben Braiek porte sur la valorisation des huiles essentielles endémiques, celui de Mme Dhouafli concerne l'extraction/purification à grande échelle d'une molécule naturelle présentant des effets anti-Alzheimer très puissants, tandis que Mme Zaidi s'est intéressée à l'optimisation d'un dispositif de radiothérapie pour la Boro neutron thérapie.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a souligné que cette édition est une occasion pour célébrer les 20 ans du programme "For Women in science" lancé en 1998, ajoutant que ce programme s'inscrit dans le cadre du soutien de la femme chercheuse afin qu'elle puisse progresser dans ses recherches et avoir des postes de responsabilité. La cérémonie de remise des prix a été marquée par la signature de la Charte "Men for women in science" lancée en mars 2018 à Paris, dans le but de contribuer à une science mieux équilibrée en termes de représentation des genres.

Ce programme a pour objectifs de renforcer le rôle des femmes au sein de la communauté scientifique, d'abord en récompensant et en aidant des chercheuses en activité, mais également en faisant en sorte que ces femmes puissent devenir des modèles pouvant encourager les jeunes filles à entreprendre des carrières scientifiques.

Maroc

Les pays peuvent accroître les recettes publiques de 12 à 20 % du PIB, selon la CEA

La Commission Économique pour l'Afrique (CEA) soutient que les pays africains peuvent accroître les… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.