12 Janvier 2019

Tunisie: Au gré des cycles

Le premier cycle, lancé en janvier, est titré «Inspirational stories». Il comporte 3 projections-débats, programmées chaque dimanche sur 3 semaines. La première séance a été consacrée au chef-d'œuvre de Roberto Begnini «La vie est belle» dans l'après-midi du 6 janvier, en présence d'un parterre de spectateurs, un débat a suivi juste après comme à l'accoutumée. Dimanche 13 janvier, toujours au Ccih à partir de 15h30, aura lieu «Sugar man» de Malik Bendjelloul et le 20 janvier, rendez-vous avec John Maloof et Charlie Siskel et leur «Findind Vivian Maier» (A la recherche de Vivian Maier).

Le 2e cycle, prévu en février, sera consacré aux films d'horreur, avec une projection du premier film du genre tunisien «Dachra» de Abdelhamid Bouchnak, très attendu dans les salles pour fin janvier. Le premier long métrage a déjà fait fureur dans un bon nombre de festivals étrangers et a été programmé lors d'une séance spéciale au JCC 2018. Le cycle alternera productions maghrébines ou arabes et grands classiques.

La saison a déjà commencé en décembre pour le cinéclub Hammamet en projetant «Regarde-moi» de Néjib Belkadhi, 5 fois successivement sur 3 jours. Les dernières sorties tunisiennes sont constamment programmées dans ce même cadre. La ville ne possédant toujours pas sa propre salle de cinéma, les spectateurs peuvent, dans ce cas, les découvrir en présence de l'équipe de chaque film. Le même noyau est également à l'origine de «Regards de femmes», premier festival de films dans la région consacrés aux femmes dans le cinéma et qui a vu clore sa 2e édition en octobre 2018.

Tunisie

Favorable à l'ESS et au COK

L'Etoile du Sahel, qui a perdu son leadership et dilapidé ses deux points de bonus, accuse un retard de deux… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.