12 Janvier 2019

Tunisie: Des couleurs pour atténuer la fadeur

Bien que se définissant comme artiste visuel, s'intéressant à tout ce qui se rapporte à l'art visuel, c'est surtout autour et dans l'art urbain que ses expressions artistiques prennent source. A l'âge de 12 ans, il fait ses premiers tags, depuis, la volonté de poser des couleurs et des signes sur nos murs ne l'a pas quitté pour devenir, aujourd'hui, un street artiste confirmé qui a su développer un univers et une esthétique propres à lui.

Né à Gabès en 1990, Va Jo quitte le sud tunisien pour poursuivre un parcours en design graphique à l'Essted. Sa formation académique a su bien se marier avec sa passion pour le graff, les lettres et les signes, une passion à laquelle il se consacre pour la faire évoluer, en y apportant sa propre touche. L'artiste développe aussi sa pratique artistique dans d'autres supports et à travers différents matériaux, ainsi, l'on a pu découvrir son travail accroché aux cimaises de galeries ou encore posé sur des tee-shirts et autres accessoires.

De l'énergie à revendre

Loin de la mouvance classique du street art, Va Jo ne se contente pas de réitérer les mêmes codes et signes propres à cet univers. Son monde graphique, aux couleurs vives et aux influences hip-hop et free-style, vient exorciser ses démons intérieurs.

Avec ses bombes, il donne naissance à des personnages uniques et originaux : des monstres et autres zoomorphes et figures hybrides aux couleurs chatoyantes. Une palette vive éclatante de lumières, des illustrations qui nous rappellent les planches de bandes dessinées qui reflètent à merveille l'énergie ardente et la passion de cet artiste qui combat la fadeur par la couleur. Les murs qu'il investit sont autant de supports de dialogue qui lui permettent d'interpeller la foule sur des problèmes d'actualité mais aussi un moyen de remettre en cause la Doxa toujours d'une manière fraîche et joviale.

La déferlante Va Jo a atteint d'autres cieux à travers différentes manifestations et autres résidences artistiques à l'étranger entre autres Copenhague, Portland aux Etats-Unis et à Barcelone dans le cadre du projet mural/local coordonné par l'association Jiser. Bon vent Jo!

Tunisie

CAN 2019 - L'entraîneur de la Tunisie qualifie de juste le résultat contre l'Angola

L'entraîneur de la Tunisie, Alain Jiress, s'est dit lundi, à Suez, conformé au match nul (1-1)… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.