Burkina Faso: Préjuce Nakoulma - Le Burkinabé va reprendre du service

Préjuce Nakoulma peut avoir le sourire. L'Etalon du Faso tient enfin un nouveau point de chute. Libre depuis la résiliation de son contrat avec Nantes, en août dernier, Préjuce Nakoulma a retrouvé un club. L'attaquant international burkinabé (31 ans, 51 ans) a rejoint Rizespor, ce vendredi. Il s'est engagé pour six mois avec l'actuel dernier du Championnat turc.

Il s'agit pour le Burkinabé d'un retour en Turquie puisqu'il était arrivé à Nantes en provenance de Kayserispor en décembre 2016. Auteur de 9 buts en 29 matches de L1, Préjuce Nakoulma avait réalisé une belle deuxième partie de saison en 2016-17 sous les ordres de Sergio Conceiçao avant de voir son temps de jeu chuter au départ du Portugais. Nakoulma n'avait joué que 18 matchs (pour 13 titularisations) en championnat toute la saison et avait réussi 3 réalisations seulement. Du coup, il avait résilié son contrat l'été dernier pour filer libre. Espérons pour l'international burkinabé qu'il retrouve le chemin des filets comme il l'avait fait avec le FCN lors de la deuxième phase de la saison 2016-2017.

Çaykur Rizespor'umuzun yeni transferleri, Nakoulma ve Moroziuk, akşam yapılan antrenmana katıldı pic.twitter.com/zwXtrivKbn-- Çaykur Rizespor (@CRizesporAS) 11 janvier 2019

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.