Gabon: Herman Nzoundou Bignoumba - Le nouvel homme fort de Moabi

12 Janvier 2019

Depuis quelques mois, la ville de Moabi connait un embellissement qui séduit ses habitants, en raison des travaux qui s'y font. Des travaux dont le maitre d'ouvrage est Herman Nzondou Bignoumba.

Herman Nzoundou Bignoumba est le nom que les filles et fils de Moabi clament avec fierté. Un sentiment de joie, empreint d'émotion qui trouve son origine dans les différentes actions que ce jeune homme a pu réaliser à Moabi. La terre qui a vu naitre son père Didier Bignoumba devient naturellement la sienne.

En peu de temps, le jeune homme qui a été promu le 10 Octobre 2017, au poste de Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations (C.D.C), a su mettre à profit ces relations et son savoir-faire pour donner un nouveau visage à la commune de Moabi. Herman Nzoundou Bignoumba dont l'acronyme est « H.N.B », a réalisé un bon nombre d'actions qui vont dans le sens de l'amélioration des conditions de vie des populations de Moabi et des villages de sa périphérie. La santé a été l'une des premières préoccupations de l'homme. C'est pour cette raison que HNB a effectué plusieurs voyages à Moabi avec sa jeune équipe, pour faire des dons de médicaments avant de se pencher sur la réfection de l'hôpital, qui était dans un état de vétusté avancé.

Son second cheval était le retour de l'éclairage public, dans une ville qui était tapis dans le noir depuis des lustres. C'est chose faite aujourd'hui. Les populations de Moabi peuvent à nouveau circuler nuitamment dans la ville, comme nous le fait savoir un riverain : « Depuis le mois de novembre, la ville est de nouveau éclairée. C'est vraiment une bonne chose pour nous qui éprouvions toutes les difficultés du monde pour sortir la nuit, de peur de tomber sur un reptile. Merci, vraiment merci à HNB et la Société d'électricité de téléphone et d'eau du Gabon qui était à pied d'œuvre... ».

Ces actions qui sont d'une importance capitale pour Herman Nzoundou Bignoumba, collent parfaitement à la philosophie d'un dicton populaire a Moabi, qui est en dialecte locale « Vagha urine, vagha usueme », faisant référence à la capacité que chaque filles et fils originaire de Moabi doit avoir pour assumer certaines responsabilités. Les populations de Moabi peuvent se targuer d'avoir un fils qui a été porté au sommet d'une institution par le Président de la République, via son Directeur de Cabinet, Brice Laccruche Alihanga. Un fils, qui est résolument décidé de faire du mieux que possible pour donner un nouvel aspect à la cité et surtout , améliorer le quotidien des populations qui passent par l'autonomisation de la jeunesse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.