10 Janvier 2019

Congo-Kinshasa: Une fête aux accents aigres-doux à Lubumbashi

Les partisans de Félix Tshisekedi célèbrent sa victoire dans le Haut-Katanga aussi. Mais des militants pour la paix craignent des dérapages. Interview.

Grégoire Mulamba, du Centre des Droits de l'Homme et du droit Humanitaire (CDH), craint que la liesse populaire qui a gagné les rues de Lubumbashi et de sa région ce matin ne soit à double tranchant.

Il raconte que certains jeunes pro-FCC ont égorgé des chiens pour célébrer la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, que d'autres ont mis en scène l'enterrement symbolique de Joseph Kabila en paradant avec un cercueil ou encore appelé Paul Kagame, le président du Rwanda, à "venir chercher son homme (Kabila) pour le ramener" au pays.

Le CDH a participé à des programmes de formation pour une gestion pacifique des conflits en période électorale et continue sa sensibilisation pour que la fête ne tourne pas au cauchemar.

Congo-Kinshasa

Décès du sénateur Abdoulaye Yerodia, ancien proche de Kabila-père

Les Congolais ont appris, ce mardi matin, le décès d'Abdoulaye Yerodia Ndombasi. Il avait… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.