10 Janvier 2019

Congo-Kinshasa: Une fête aux accents aigres-doux à Lubumbashi

Les partisans de Félix Tshisekedi célèbrent sa victoire dans le Haut-Katanga aussi. Mais des militants pour la paix craignent des dérapages. Interview.

Grégoire Mulamba, du Centre des Droits de l'Homme et du droit Humanitaire (CDH), craint que la liesse populaire qui a gagné les rues de Lubumbashi et de sa région ce matin ne soit à double tranchant.

Il raconte que certains jeunes pro-FCC ont égorgé des chiens pour célébrer la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, que d'autres ont mis en scène l'enterrement symbolique de Joseph Kabila en paradant avec un cercueil ou encore appelé Paul Kagame, le président du Rwanda, à "venir chercher son homme (Kabila) pour le ramener" au pays.

Le CDH a participé à des programmes de formation pour une gestion pacifique des conflits en période électorale et continue sa sensibilisation pour que la fête ne tourne pas au cauchemar.

Congo-Kinshasa

Inquiétude au sujet de contrats attribués à l'homme d'affaires Jammal Samih

En République démocratique du Congo (RDC), le président Felix Tshisekedi a visité plusieurs… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.