13 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: Chambre de commerce Ivoiro-Nigeriane - Le Président Olalekan prépare une plateforme de partenariat entre l'Afrique et l'Europe

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie bilatérale ivoiro-Nigeriane (CCI-BIN.CI), M. Gbadamosi Folarin Olalekan, effectuera du 18 janvier au 18 Février prochains, une mission, dans quelques pays européens. Notamment, en France, en Belgique, en Espagne et en Suisse.

Le but de cette tournée européenne est de permettre à plusieurs institutions économiques européennes, d'avoir une visibilité plus nette sur les richesses de l'Afrique.

Mais aussi, les convaincre à adhérer à l'idée de création d'une plateforme de partenariat entre elles et quelques pays africains. Notamment le Nigéria, la Côte-d'Ivoire, le Ghana et le Cameroun.

« Il s'agira pour moi, de faire adhérer les institutions économiques européennes à l'idée que le continent Africain, est aujourd'hui la réponse aux difficultés socio- économiques que traverse l'Europe », a-t-il affirmé, ce dimanche 13 janvier, au cours d'une rencontre avec la presse.

Pour convaincre ses cibles, le president de la Cc-Bin.Ci, compte exposer sur les secteurs agricoles, miniers, le bâtiment, les travaux publics et le TIC.

« Les institutions économiques Africaines que nous représentons doivent convaincre les Institutions Economiques des autres continents, à s'engager dans l'industrialisation de l'Afrique.

Cela aidera l'Afrique à progresser et fera le bonheur de l'économie européenne tout en permettant d'améliorer les conditions de vie de nos citoyens respectifs. C'est la raison principale de nos actions et ce sera notre mission pour les 5 prochaines années », a-t-il poursuivi.

Cote d'Ivoire

Les magistrats en colère

En Côte d'Ivoire, le pouvoir judiciaire laisse exprimer ses inquiétudes. Les magistrats dénoncent… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.