14 Janvier 2019

Algérie: Sonatrach - Première promotion à Ouargla de formation en soudage de pipelines

Ouargla — La compagnie nationale Sonatrach, en partenariat avec la Direction de la formation et de l'enseignement professionnels de la wilaya de Ouargla, a lancé lundi la première promotion de formation en soudage de pipelines pour les jeunes de la région.

Cette cérémonie s'est déroulée à Ouargla en présence notamment du P-dg de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et du wali de Ouargla, Abdelkader Djellaoui. Cette formation entre dans le cadre d'un partenariat entre le groupe Sonatrach et la Direction de la formation et de l'enseignement professionnels de la wilaya de Ouargla.

Elle se veut une mise en application de l'instruction du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, "qui accorde un vif intérêt au perfectionnement de la main d'œuvre locale dans les wilayas du Sud à travers l'activation des programmes de formation", explique-t-on.

Ainsi, le groupe Sonatrach a mis à disposition une infrastructure pédagogique équipée des moyens adéquats pour le bon déroulement de ce programme de formation au profit de 43 stagiaires, pour une durée de six (6) mois.

Ce centre de formation est rattaché à l'Institut algérien du pétrole (IAP), outil de formation du groupe Sonatrach, et ce, pour assurer le bon déroulement et le suivi pédagogique du programme de formation qui est assuré par les cadres de la compagnie nationale des hydrocarbures.

A la fin du cursus, cette formation professionnelle spécialisée sera sanctionnée par une attestation permettant de faciliter l'intégration des jeunes dans la vie professionnelle et à combler les besoins en la matière du secteur des hydrocarbures.

A ce propos, M. Ould Kaddour a mis en exergue l'impératif de développer les spécialités dans les métiers liés aux hydrocarbures telle la soudure. "Pourquoi ramener des Chinois ou des Philippins pour faire la soudure des pipelines? Vous croyez que les Algériens ne peuvent pas le faire? Il faut qu'on ait des spécialités et développe notre savoir-faire", a-t-il insisté.

Dans ce sens, il a rassuré les stagiaires de cette première promotion qu'ils auront un contrat de travail, une fois la formation terminée: "Comme ça, vous pouvez vous intégrer facilement dans la vie professionnelle", a-t-il avancé.

Outre le lancement de cette formation, le P-dg de Sonatrach a visité l'unité de production d'azote liquéfié appartenant à l'entreprise privée Calgaz Algérie qui dispose également d'une unité de production d'oxygène liquéfié à Laghouat. D'une capacité de 200 tonnes par jour chacune, ces deux unités utilisent un process de production de dernière génération.

Ces investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars permettront à Calgaz Algérie de se positionner sur le marché algérien ainsi que sur le marché africain. Pour 2019, Calgaz Algérie procédera à l'installation de deux autres unités de production de gaz industriels à Adrar et à In Amenas.

Un autre site de production, doté d'un centre d'embouteillage, est en projet à Mascara par cette même entreprise, qui sera destiné à l'alimentation en produits gazeux sous-pression pour les secteurs industriels dont celui de l'agro-alimentaire, ainsi que pour le secteur médical.

L'entreprise vise à atteindre une capacité de production de 1.000 tonnes par jour dés le début 2020 et vise, à court terme, à exporter ses produits. Par ailleurs, M. Ould Kaddour a visité les deux hôpitaux des villes de Hassi Messaoud et d'Illizi.

Algérie

Emigration clandestine - Quelque 200 affaires devant la justice en 2018

La justice a ouvert en 2018 près de 200 affaires relatives à l'émigration clandestine donnant lieu… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.