Maroc: Abdeljebbar Khamrane - Le théâtre marocain se distingue par la richesse et la multiplicité de ses approches artistiques

L'artiste prend actuellement part au Festival du théâtre arabe

Le théâtre marocain s'est ouvert sur de nouvelles expressions artistiques qui n'ont pas été abordées par les autres expériences théâtrales dans le monde arabe, a indiqué le réalisateur marocain Abdeljebbar Khamrane.

Le théâtre marocain se distingue par la richesse et la multiplicité de ses approches artistiques ainsi que par la vision inspirée des réalisateurs nationaux qui se sont ouverts sur des expressions théâtrales pas encore abordées dans plusieurs pays arabes, a-t-il déclaré à la MAP en marge de la présentation, samedi soir au Caire, de sa pièce de théâtre "Sbah w Msa" dans le cadre de la compétition officielle de la 11ème édition du Festival du théâtre arabe.

La charge artistique et la créativité du théâtre marocain retiennent l'attention des critiques du théâtre arabe et suscitent leur engouement, a ajouté M. Khamrane, soulignant que le théâtre national occupe désormais une place de choix sur l'échiquier artistique et culturel arabe.

Par ailleurs, M. Khamrane, également directeur artistique de la troupe "Douz t'msrah", a souligné que la participation des dramaturges et des professionnels du théâtre marocain aux différents festivals arabes tient à sa place bien enracinée dans la sphère culturelle arabe.

Pour préserver cette posture distinguée, il a souligné la nécessité de maintenir l'effort portant sur la recherche théâtrale au Maroc, tout en renforçant l'accompagnement administratif assuré par les institutions de tutelle. "Sbah w Msa" raconte l'histoire de deux personnages, dont le destin s'est croisé sous un pont, dans leur quête de fuir leur passé.

Pour le réalisateur de cette pièce de théâtre, Abdeljebar Khamrane, les deux personnages se racontent leurs histoires, le tout dans un amalgame enveloppé tantôt de mensonges, tantôt de vérité. L'un, Sabah (héroïne), recherchant la vie, tandis que l'autre (Msa) supplie la mort (héros), et c'est de cette rencontre hasardeuse entre la vie et la mort que naquit une histoire d'amour simple, sous un pont qui pourrait signifier la distance séparant deux époques, espaces, voire villes. "Cette pièce est un appel à l'émancipation des pressions et contraintes sociétales dans la quête de la recherche du soi et d'une lueur d'espoir à travers l'autre", a-t-il ajouté.

Pour cette pièce de théâtre, qui a duré plus d'une heure, et qui a été interprétée également par Zakaria Hadouchi (musique et interprétation) et Youssef El Arkoubi (scénographie), le metteur en scène a eu recours à la musique vivante et au dialogue, reflétant ainsi un langage humanitaire multiple. "Sbah w Msa" a été écrite en 1996 par Ghanam Ghanam sous le titre "Cinq poupées et une femme", avant qu'elle ne soit renommée en 2009 "Sbah W Msa".

Organisée par l'Autorité arabe du théâtre en coopération avec le ministère égyptien de la Culture, la 11ème édition du Festival arabe de théâtre, qui se poursuit jusqu'au 16 courant, connaît la participation de 17 pièces représentant plusieurs pays, dont le Maroc.

Le Royaume est représenté à cette manifestation culturelle par 3 pièces de théâtre, à savoir "Chabka" (théâtre Ourkid), écrite par Abdelkrim Berchid et mise en scène par Amine Nasour, "Abath" (théâtre Basamat Al Fan), dont le scénario et la mise en scène sont réalisés par Ibrahim Rouibaa et "Sbah w Msa" (troupe Douz t'msrah), écrite par Ghanam Ghanam et mise en scène par Abdeljabar Khamran.

D'autres troupes représentant l'Egypte, l'Irak, la Jordanie, la Tunisie, les Emirats arabes unis et le Koweït, prennent part à ce festival. Les oeuvres théâtrales participantes ont été sélectionnées sur un total de 148 pièces.

Rappelons enfin que des ateliers artistiques, un salon du livre et des conférences de présentation des pièces de théâtre en lice sont au menu de ce festival.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.