Sénégal: Présidentielle du 24 fevrier - L'Ue déploie une dizaine d'observateurs au pays

15 Janvier 2019

L'ambassadrice de l'Union Européenne au Sénégal, Irène Mingasson, a procédé hier, lundi 14 janvier 2019, avec le ministre des Affaires étrangères Sidiki Kaba, à la signature d'un arrangement administratif, marquant le lancement de la mission d'observation électorale en vue de la prochaine présidentielle.

Ce partenariat avec l'Union Européenne qui n'est pas une première au Sénégal, permettra de déployer 8 à 10 observateurs qui seront en amont et en aval des élections présidentielles du 24 février prochain.

Selon Irène Mingasson, « c'est un exercice que nous connaissons et qui a porté ses fruits dans le passé », notamment avec la première alternance en 2000.

Et d'expliquer que cette intervention de l'Union européenne fait suite à la demande du Sénégal et consiste à consolider le dialogue et la coopération sur tout ce processus que représentent les présidentielles. Ce groupe de 8 à 10 experts sera mobilisé dès les semaines qui précédent le scrutin.

Et l'ambassadrice de préciser « qu'ils seront là demain dans l'après midi (aujourd'hui-Ndlr) et ils seront rejoints par d'autres observateurs », qui seront appelés en termes de témoins à court et à long terme.

Sur le rôle de cette commission d'observation, Sidiki Kaba rassurera d'emblée Irène Mingasson : « vous serez au début, au milieu et à la fin de tout de ce processus ».

Non sans préciser que cet accord est pris en compte par le code électoral en son article L26 qui stipule que « Toute organisation nationale ou internationale ou tout particulier dont la demande d'accréditation est acceptée par le gouvernement du Sénégal peut observer l'élection présidentielle, les élections législatives.».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.