Kenya: Un complexe hôtelier cible d'une attaque à Nairobi

Des agents de sécurité ont été déployés dans les Westlands, à Nairobi, à la suite d'une explosion et de coups de feu signalés à l'hôtel DusitD2 le 15 janvier 2019.

Au Kenya, dans la capitale Nairobi, un complexe hôtelier a été pris pour cible ce mardi 15 janvier 2019. Selon plusieurs témoins, il y aurait eu une explosion suivie de plusieurs tirs. Sur les réseaux sociaux, des images montrent une épaisse fumée s'échappant du bâtiment.

C'est au 14 Riverside Drive, dans le quartier de Westlands, à Nairobi, qu'une attaque a été signalée, visant le complexe hôtelier DusitD2. Une violente explosion aurait précédé des tirs, dans ce quartier huppé de la capitale regroupant l'hôtel en question, mais aussi des bureaux.

L'explosion a été entendue depuis le bureau de l'Agence France-Presse de Nairobi à plus de cinq kilomètres des lieux. Selon plusieurs photos diffusées sur les réseaux sociaux, des voitures sont en feu devant le complexe. Des membres de forces de sécurité sont sur place.

A 16H15, 13H15 TU, des tirs nourris étaient toujours audibles par les journalistes de l'AFP sur les lieux. « Nous avons un incident sur Riverside Drive et les policiers ont été déployés sur place. S'il vous plaît, soyez patients », a déclaré à la presse le porte-parole de la police kényane, Charles Owino. Des ambulances de la Croix-Rouge prenaient également en charge des blessés légers tandis que de nombreuses personnes fuyaient le quartier en courant, a rapporté une autre journaliste de l'AFP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.