15 Janvier 2019

Congo-Kinshasa: Le Conseil de sécurité prend note des résultats des élections et appelle à préserver la paix

Photo: UN
Membres du conseil de sécurité de l'ONU

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont pris note mardi de l'annonce par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 10 et le 12 janvier des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales et des élections législatives en République démocratique du Congo (RDC).

La CENI a ainsi annoncé que Félix Tshisekedi, candidat de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), est arrivé en tête de l'élection présidentielle, devant Martin Fayulu de la Coalition Lamuka et Emmanuel Ramazani Shadary du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) soutenu par le Président sortant Joseph Kabila.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a, pour sa part, déclaré que les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondaient pas aux données collectées par ses observateurs.

Vendredi 11 janvier, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni pour discuter de la situation en RDC et a entendu des exposés de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la RDC, Leila Zerrougui, du Président de la CENI, Corneille Nangaa, et de Mgr Utembi de la CENCO.

Dans une déclaration à la presse publiée mardi, les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de « la tenue pacifique des élections, en dépit des difficultés techniques, logistiques et sécuritaires le jour du vote et de la décision de suspendre le vote dans certaines régions du pays pour des raisons spécifiques de santé et de sécurité ».

Ils ont félicité les millions de Congolais qui se sont rendus aux urnes « avec calme et détermination pour exprimer leur souhait » et ont félicité le peuple congolais et les acteurs politiques pour la conduite des élections présidentielle, nationales et provinciales, qui ont vu « la participation large et inclusive des partis politiques ». Ils se sont en outre félicités du rôle important qu'ont joué les missions d'observation nationales et régionales de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) et de l'Union africaine.

Les membres du Conseil de sécurité ont félicité toutes les parties et tous les acteurs de la RDC pour avoir assuré la paix et la stabilité pendant le processus électoral et ont exhorté toutes les parties intéressées à s'abstenir de la violence.

Ils ont souligné la nécessité pour toutes les parties prenantes concernées « d'agir de manière à réaffirmer l'intégrité du processus électoral, à respecter les résultats du scrutin, à défendre la démocratie et à préserver la paix dans le pays » et ont appelé « à la poursuite de l'unité nationale et de la consolidation de la paix, notamment par le biais d'un dialogue politique entre toutes les parties prenantes ».

Notant que des différends avaient été portés devant la Cour constitutionnelle, le Conseil de sécurité a encouragé toutes les parties prenantes concernées « à préserver le climat généralement pacifique des élections et à faire valoir leurs réserves ou leurs différends par le biais des mécanismes et processus appropriés prévus dans la constitution de la RDC et dans sa loi électorale ».

Congo-Kinshasa

Tshisekedi dévoile les grands axes de sa diplomatie

Félix Tshisekedi a dévoilé ce vendredi les principaux axes de la diplomatie que lui et son… Plus »

Copyright © 2019 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.