Cote d'Ivoire: Gbagbo et Blé Goudé à la CPI - Une nouvelle audience se tient ce mercredi

Laurent Gbagbo et Blé Goudé
15 Janvier 2019

Une nouvelle audience, dans l'affaire Laurent Gbagbo-Blé Goudé, se tiendra ce mercredi 16 janvier 2019, à 10h (heure locale, GMT-1), à la Cpi. Cette audience doit déterminer si Laurent Gbagbo et Blé Goudé doivent être définitivement remis ou non en liberté.

Après la décision de la Cour qui a prononcé l'acquittement de Laurent Gbagbo, ancien Président ivoirien et Blé Goudé (ex-leader des jeunes patriotes) ce mardi 15 janvier 2019, le juge-président de la Cpi a demandé que l'ordonnance de «mise en liberté immédiate» soit suspendue jusqu'au mercredi 16 janvier 2019. Question de savoir si la Procureure ferait appel.

Pour rappel, la Cpi s'est prononcée ce mardi en faveur de l'acquittement dans l'affaire qui oppose le procureur de la Cpi à Laurent Gbagbo et Blé Goudé. «La Chambre fait droit aux demandes d'acquittement présentées par Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, concernant l'ensemble des charges».

Donc, «ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés», a déclaré le juge-président Cuno Tarfusser, au cours de l'audience.

Laurent Gbagbo est en détention à la Cpi depuis sept ans, Blé Goudé, depuis cinq années. Tous deux étaient accusés de «meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains», suite à la crise post-électorale en Côte d'Ivoire (novembre 2010-avril 2011).

«Détenu au quartier pénitentiaire de la Cour pénale internationale depuis le 30 novembre 2011, Laurent Gbagbo, 73 ans, est le premier ancien Chef d'État à avoir été remis à la Cour puis acquitté», indique la chaîne de télévision française France 24.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.