Gabon: Le président Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence

Ali Bongo est de retour à Rabat, au Maroc, pour y poursuivre sa convalescence. Une source proche de la présidence a confirmé cette information, ce mercredi 16 janvier. Le président gabonais est reparti mardi soir du Gabon, où il s'était rendu pour permettre au nouveau gouvernement de prêter serment comme le veut Constitution.

La cérémonie de prestation de serment aura finalement duré un peu moins d'une heure. Elle n'a pas été retransmise en direct ni en différé dans son intégralité sur les chaines publiques, mais une vidéo de 28 minutes a été diffusée quelques heures après. Y a-t-il eu une peur d'une défaillance du chef de l'Etat ? « Pas du tout », répond une source de la présidence qui évoque plutôt la rapidité avec laquelle il a fallu organiser cette journée.

Sur les images, on peut voir en tout cas le président Ali Bongo en fauteuil roulant. On l'entend ouvrir et clore la cérémonie. Le chef de l'Etat a eu, ensuite, un entretien avec les responsables des institutions. Le Conseil des ministres, qui avait été envisagé, a finalement été annulé. Motif invoqué, la passation de service entre les différents ministres n'avait pas encore eu lieu. Le Conseil des ministres est donc reporté sine die.

A la présidence, on ne donne pas davantage de précisions sur la durée de la convalescence d'Ali Bongo au Maroc. Mais une source proche du pouvoir estime que l'essentiel est que la cérémonie ait pu avoir lieu à Libreville. « Que n'aurait-on dit s'il elle avait eu lieu à Rabat », s'exclame cette source qui poursuit : « Le gouvernement peut désormais entrer en fonction. » L'Assemblée nationale est également sur les rails, ce qui fait dire à l'opposant Ange Nzigou que l'on a assisté ce mardi à la « théâtralisation » des institutions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.