Cote d'Ivoire: Acquittement de Gbagbo et Blé - La procureure annonce qu'elle fait appel

Gbagbo et Blé Goudé
16 Janvier 2019

Le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (Cpi) a annoncé ce 16 janvier 2019, son intention d'interjeter appel, après la décision d'acquittement de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, suivie d'une demande de libération immédiate, prononcée par les juges, le 15 janvier 2019.

Selon Radio France internationale (Rfi), se pose alors «la question d'une libération» des deux accusés qui viennent pourtant d'être innocentés. «La Cour a donc écouté ce mercredi matin, toutes les parties, développer leurs argumentaires», poursuit la chaîne française.

Pour la procureure Bensouda et son équipe, Laurent Gbagbo et Blé Goudé devraient rester «en détention», en attendant que la Cpi statue et se prononce sur le verdict de la demande d'appel de l'accusation. L'autre argument soulevé, c'est qu'une «remise en liberté» constituerait un «risque de fuite». Pire, poursuit l'accusation que cite Rfi, «la libération de ces deux hommes représente un risque de déstabilisation» de la Côte d'ivoire.

Au contraire, la défense estime que «Laurent Gbagbo a été acquitté». Tout comme Blé Goudé, d'ailleurs. Par conséquent, innocents, ils doivent être libérés. «Dans ces conditions, cela n'a aucun sens de penser que l'ancien président ivoirien veuille se soustraire à la justice», expliquent les avocats. Mieux, ils assurent qu'ils sont prêts, si besoin il y a, «à signer un document écrit dans lequel ils s'engageraient à revenir à la Cpi en cas d'un nouveau procès», indique Rfi.

Pour trancher, «une décision devrait être rendue publique» cet après-midi, par la Cour pénale internationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.