Algérie: Amélioration "qualitative" des investissements dans la wilaya de Tizi-Ouzou

Tizi-Ouzou — Une amélioration "qualitative" des investissements enregistrés dans la wilaya de Tizi-Ouzou est observé ces dernières années, a indiqué mercredi le directeur chargé de la facilitation des investissements a la direction générale de l'Agence nationale de développement des investissements (ANDI), Hamissi Youcef.

S'exprimant lors d'une journée d'étude sur le nouveau dispositif relatif à la promotion de l'investissement, abritée par la maison de la culture Mouloud Mammeri, ce même responsable a observé que, "60% des investissements enregistrés à Tizi-Ouzou, relève du secteur de l'industrie, ce qui démontre le saut qualitatif réalisé par cette wilaya en matière d'investissements producteurs de richesse", a-t-il dit.

M. Hamissi qui a rappelé que par le passé la majorité des projets relevaient des secteurs des transport et es services, a observé que Tizi-Ouzou occupe depuis ces deux dernières années les premières places, à l'échelle nationale, en matière d'enregistrement des investissements. Cette position est toujours préservée en matière de dynamique et de qualité d'investissement, a-t-il ajouté.

Lors de cette rencontre organisée par le guichet unique décentralisés de l'ANDI à Tizi-Ouzou, M. Hamissi a rappelé les différentes lois prises par le gouvernement pour faciliter et promouvoir l'investissement, dont la loi N 16/09 du 3 août 2016 relative à la promotion de l'investissement qui a "permis de reconcentrer l'ANDI sur ses véritables missions qui sont la promotion et la facilitation de l'investissement et l'accompagnement des porteurs de projets".

Abordant l'octroi des avantages, il a précisé que ces derniers seront modulés en fonction de l'importance du projet et de son apport économique et valeur ajoutée.

C'est dans ce cadre qu'il a été procédé à la révision de la liste de 2017 énumérant les activités exclus des avantages pour réintégrer certaines d'entre elles afin de répondre aux besoins spécificités exprimés dans chaque wilayas.

"Pour la wilaya de Tizi Ouzou, il a été procédé à la réintégration de deux activités dans la liste des avantages et qui sont l'entreposage frigorifique et les installations sportives", a-t-il fait savoir en soulignant en outre, l'octroie d'avantages pour les projets de minoteries et de laiteries qui seront réalisés dans les wilayas du grand sud.

Plus de 16 400 PME, 68 000 emplois générés et plus de 12500 artisans en activité

Pour sa part, le directeur de l'industrie et des mines de Tizi-Ouzou, Moula Hamitouche, a présenté la situation de l'investissement dans la wilaya. Selon les chiffres qu'il a présentés, Tizi-Ouzou compte un total de 16.424 PME qui ont généré plus de 68.000 postes d'emplois auxquels s'ajoutent plus de 12.500 artisans.

Le foncier industriel est d'une superficie globale de 326 ha dont la majorité nécessite une viabilisation et une mise à niveau pour un montant estimé à 2,56 milliard et dont 40% des terrains attribués soit environ 130 ha, ne sont pas exploités et font l'objet d'une procédure de récupération.

Ce foncier sera renforcé par la création prochaine de nouvelles zones d'activité et industrielles, a-t-il rappelé.

Un total de 1350 dossiers de demandes d'investissement a été déposé au niveau de la wilaya dont 319 dossiers ont été validés pour un montant d'investissement total de 87 milliards de DA et une projection de création de plus 18.000 postes d'emplois.

Sur ces 319 dossiers, 157 ont reçu un acte de concession et parmi lesquels 35 projets sont en cours de réalisation avec prévision de création de 1.841 emplois alors que 13 autres sont déjà en exploitation et ont permis de créer 663 emplois, a-t-il encore rappelé.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.