Burkina Faso: Coopération - Bientôt deux ambulances pour les communes de Bobo-Dioulasso et Zorgho

17 Janvier 2019

La signature de contrat du don entre l'ambassadeur du Japon et le président de l'AFAJAPS a eu lieu ce jeudi 17 janvier 2019 à Ouagadougou. En tant que pays ami « fidèle », le Japon compte accompagner les efforts du Burkina Faso dans le domaine de la santé selon l'ambassadeur du Japon au Burkina Tamotsu Ikezaki.

C'est pourquoi l'ambassadeur et le président de l'AFAJAPS, Siaka Gobé, ont procédé à la signature d'un contrat de don d'un montant d'environ 22 millions dans le cadre du programme de coopération financière non-remboursable du Japon.

Ce projet d'ambulance provient exactement de la ville de Kôga dans la préfecture de Ibaraki au Japon et, a été réalisé grâce à la générosité de l'hôpital Jousai.

« Ce projet est une réponse à un besoin réel de ces communes dont les centres de santé sont très sollicités mais qui manquent de moyens logistiques pour le transport des malades vers les structures sanitaires plus compétentes » a affirmé l'ambassadeur.

A la question de savoir pourquoi le choix a été porté sur les deux communes, Siaka Gobé répond : « à travers notre association, nous avons sillonné un certain nombre de communes.

Ces deux communes ont été choisies parce que d'abord, elles ont fait la demande adressée à l'ambassade du Japon et c'est dans le cadre de nos activités que nous avons été informés de leurs requêtes.

Nous avons décidé de visiter ces communes pour nous rendre compte vraiment si le besoin était réel. Nous sommes revenus faire le compte à l'ambassade qui a bien voulu chercher ces ambulances qui ont été utilisées pas des hôpitaux au Japon et qui ont été octroyées à AFAJAPS, qui à son tour, va donner ces ambulances aux deux communes ».

A cette même occasion, Jacques Kabore et Boureima Sanou, respectivement maire de Zorgho et de Bobo-Dioulasso, ont procédé à la signature de contrat d'acceptation du don.

Respectivement, ils ont salué ce don, qui selon eux, contribuera à améliorer le déplacement des malades de leurs communes qui auparavant étaient souvent transportés à moto ou en tricycle. Ces ambulances qui soulageront des bénéficiaires estimés à 850 milles personnes arriveront dans 3 mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.