Sénégal: Kaolack - Le niveau d'exécution du PROMOVILLES salué par sa coordonnatrice

Kaolack — La coordonnatrice du Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES), Astou Diokhané Sow, a salué jeudi le niveau d'exécution des travaux entrepris dans le cadre de cette initiative dans la commune de Kaolack (centre).

Un investissement de près de dix milliards de francs a été consenti en faveur de cette collectivité territoriale du centre du pays par le biais de ce programme pour financer des travaux de voirie, d'aménagements paysagers, d'éclairage public, a rappelé la coordonnatrice de PROMOVILLES.

"Pour certaines zones, la voirie est déjà prête et il ne reste que des travaux de renforcement, l'éclairage public.

D'ici à la fin du contrat avec l'entreprise fixée à mai 2019, tout sera terminé. Nous sommes actuellement à un taux d'exécution de 65 %", a fait valoir Mme Sow après avoir constaté l'état d'avancement des travaux.

Louant les retombées du programme pour les populations, la coordonnatrice de PROMOVILLES a par exemple relevé le désenclavement du quartier de Koundam dont les populations, jadis confrontées à un problème d'insécurité, peuvent désormais vaquer à leurs occupations jusque tard dans la soirée ou quitter sans risques leurs domiciles tôt le matin.

De son côté, Elimane Cissé, un adjoint du maire de Kaolack, s'est félicité du choix de Kaolack pour bénéficier de ce programme, lequel enlève une épine au pied des populations qui ont beaucoup souffert des problèmes aujourd'hui résolus par PROMOVILLES.

Il a invité les populations à s'approprier ce programme et à éviter d'occuper illégalement la voie publique qui n'est pas faite pour abriter un espace commercial.

Le préfet de Kaolack, Amadou Moctar Watt, le président de la Commission infrastructures et urbanisme de l'Assemblée nationale, des responsables de l'AGEROUTE et des représentants d'autres structures ont pris part à cette visite.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.