17 Janvier 2019

Congo-Brazzaville: Comédie - Phil Darwin, un ambassadeur de l'humour congolais à l'international

Du 7 au 13 janvier, l'artiste congolais mondialement connu a séjourné à Brazzaville, la ville qui l'a vu grandir. Philippe Darwin Nianga de son vrai nom a profité de ce moment pour prester à l'Institut français du Congo et dans un hôtel de la place, après avoir animé des ateliers de formation au profit des jeunes humoristes.

Malgré la durée et la distance qui lui sépare de son pays, le chroniqueur, animateur radio, comédien et humoriste Phil Darwin reste attaché à la culture congolaise. « Je suis toujours content lorsque je suis au Congo. La société congolaise m'inspire beaucoup, voilà pourquoi j'aime tout ce qui est congolais, particulièrement la sape. Surtout, j'adore parler nos langues nationales », nous a-t-il avoué.

En effet, après avoir quitté Brazzaville en 1997, ce fils de diplomate n'a cessé de faire honneur à l'humour africain en général, particulièrement à la touche congolaise. Les compétitions, festivals et autres manifestations humoristiques auxquels il a pris pars sont tellement nombreux qu'il est difficile de tous les citer. Pour rappel toutefois, Phil a participé aux plus grands événements du rire africain comme Jamel comedie show, Marrakech du rire, Parlement du rire, Abidjan capitale du rire et autres. Actuellement, ses propos dans le célèbre film "Bienvenu au Gondwana", dans le quel il a joué le rôle de Michel Pierre, chargé du secteur d'exportation au ministère gondwanais du Commerce extérieur, sont repris par plusieurs personnes pour exprimer le clientélisme des hommes politiques : « Le Gondwana a décidé de diversifiier son secteur d'importation. Nous encourageons les Gondwanais et les Gondwanaises à manger saint. Nous allons leur faire aimer les asperges. Vive les asperges blanches de saint Albuie » .

A cause de sa petite taille, Phil Darwin était victime des moqueries durant toute son enfance. C'est, d'ailleurs, ce qui lui a permis de se lancer dans la comédie. Pour lui, la seule possibilité de s'échapper aux moqueries était de répliquer à travers la moquerie. « J'ai commencé à faire du théâtre à l'école primaire. Comme je ne suis pas trop grand, les gens se moquaient de moi et la seule manière de se venger était de se moquer d'eux, mieux qu'ils le fassent. Cela a développé en moi un esprit critique. Ainsi, dès que je voyais quelqu'un, je me moquais de lui tout en faisant rire l'entourage », a-t-il dit.

Phil continue sa carrière internationale et pense déjà à la relève. « Il faut soutenir les jeunes, parce que lorsque j'ai débuté ma comédie ici, personne ne croyait en moi et personne ne me soutenait car, pour eux, c'était une mission impossible. Les gens me demandaient de faire plutôt la musique. Aujourd'hui, j'ai gagné mon pari. Je dispense même les cours de comédie en France », a-t-il exhorté.

Cet ancien élève du lycée Chaminade, détenteur d'un baccalauréat série A4 dans le même établissement, a déjà joué à l'Olympia, au Palais de Sport et au zénith de Paris. Il a également joué dans plusieurs pays, bref dans tous les continents. Son humour est s'inspire de la vie sociale, de son entourage et des faits sociaux. Pour 2019, Phil Darwin réserve à ses fans une année pleine de surprises et d'innovations, notamment avec une tournée en France puis le spectacle "Philigrane" dans lequel il décortique sa vision du monde.

Congo-Brazzaville

Vie des partis - Bonaventure Mbaya prône un dialogue national inclusif sous l'égide de la communauté internationale

Le président de Convergence citoyenne, membre de la Fédération de l'opposition congolaise, a… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.