Algérie: Travaux publics - La réalisation de nouveaux échangeurs requiert des "études approfondies"

Alger — Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelaghni Zaalane a affirmé que la réalisation des stations de péage au niveau de l'autoroute est-ouest se faisait en fonction du nombre d'échangeurs exploités, lesquels relient plusieurs wilayas et régions à cette autoroute, indiquant que la réalisation de nouveaux échangeurs requérait des études techniques et financières "approfondies".

En réponse aux questions orales lors d'une séance plénière à l'Assemblée populaire nationale (APN), présidée par Mouad Bouchareb, en présence du ministre des Relations avec le Parlement, Mahdjoub Bedda, M. Zaalane a précisé que la conception de ces échangeurs et la définition des sites devant les abriter étaient examinées par les wilayas concernées afin de les classer "définitivement". Il a été décidé, donc, de réaliser 48 échangeurs au niveau de l'autoroute est-ouest, a poursuivi le ministre.

Les autorités concernées sont appelées à respecter une distance minimale entre échangeurs allant de 20 à 30 km avant de définir les sites devant les abriter.

Dans ce contexte, le ministre a promis d'examiner les nouvelles demandes de réalisation d'échangeurs, en fonction du nombre des stations de péage en cours de réalisation, pour éviter tout retard.

Le ministre a fait état, également, "de nombreuses demandes pour la réalisation d'échangeurs, sachant que les structures réalisées jusque-là sont programmées en fonction des stations de péage", citant "la proposition de réaliser un échangeur reliant la route nationale (RN) 106 à l'autoroute est-ouest au niveau de la région "Zouita", proposition à examiner en concertation avec les autorités locales, en sus des demandes d'autres wilayas".

Répondant à une autre question portant sur la détérioration de quelques tronçons de la RN 1 dans la wilaya de Tamanrasset (reliant Tamanrasset et le village Arak), dont les travaux de réhabilitation ont été confiés à une entreprise privée en 2014 mais toujours pas entamés, le ministre a fait savoir que son département avait dressé le constat nécessaire et procédé au changement du staff supervisant cette opération au niveau de la direction des Travaux publics de la wilaya.

A cet effet, une enveloppe de 550 milliards de centimes a été consacrée pour la prise en charge de 217 km à travers différents troncons de la RN 1, outre les troncons des routes reliant In Guezzam, Tin Zaouatin et Tamanrasset, et Ain Guezzam et Tamanrasset.

La RN1 constitue un chantier important, précise le ministre ajoutant que 3 entreprises publiques ont entamé la réalisation de plus de 200 km sur cet axe après avoir déterminé les troncons les plus endommagés, outre la RN n 3 d'une longueur de 60 km ou plusieurs troncons d'une longueur globale de 14 km ont été enregistrés. Le contrat de réalisation de ce projet a été attribué, a expliqué le ministre.

A cela s'ajoute la RN n 53 ou le lancement des travaux de réhabilitation a été autorisé et deux entreprises publique mobilisées pour sa réalisation.

Au niveau de la wilaya d'Illizi, le taux de réalisation du deuxième tronçon de cette route a atteint 8% tandis que le taux d'avancement des travaux de réalisation de la RN n 2 a atteint 79%.

Les fonds et les affectations financières ont été mobilisés pour la réhabilitation des routes endommagées dans la région alors que le déficit enregistré pour le reste des routes sera pris en charge dans le cadre du Fonds de développement du Sud, inscrit dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a ajouté le ministre.

S'agissant du transport aérien vers les wilayas du Sud, le ministre a fait savoir que dans le cadre des opérations d'acquisition de nouveaux avions par Air Algérie pour renouveler sa flotte conformément aux instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, une partie de ces avions sera destinée au remplacement des avions de transport vers les wilayas du Sud.

Les avions de type "ATR" du transport des voyageurs vers les wilayas du Sud seront remplacés en vue d'améliorer ses prestations, a précisé le ministre.

A cette occasion, le ministre a rappelé les principaux chantiers de son secteur, dont le renouvellement de la flotte d'Air Algérie (acquisition de 25 nouveaux avions), ce qui permettra à la compagnie de couvrir de nouvelles lignes vers les pays africains et les longs courriers vers les lignes intérieures et internationales".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.