Congo-Kinshasa: Présidentielle - Les résultats divisent la société civile

En RDC, la Cour constitutionnelle devait, en principe, rendre son arrêt sur le contentieux électoral à la suite des recours déposés, notamment par l'opposant Martin Fayulu qui conteste les résultats provisoires de la présidentielle du 30 décembre 2018.

Lesquels résultats donnent gagnant l'opposant Félix Tshisekedi. A la barre, il y a donc deux camps de l'opposition qui s'affrontent. Cette situation crée également des dissensions au sein de certaines organisations de la société civile et des mouvements citoyens.

Il y a d'un côté ceux qui considèrent que la défaite d'Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la coalition au pouvoir, est une victoire d'étape importante.

Pour maître George Kapiamba, coordonnateur de l'Association congolaise pour l'accès à la justice, Hervé Diakiese, porte-parole du mouvement citoyen Les Congolais debout, et Carbone Beni du mouvement Filimbi, par exemple, il faut éviter à tout prix que l'opposition se divise et le pays ne sombre dans la violence, notamment tribale.

Au cours d'une conférence de presse organisée à Kinshasa ce jeudi, ils ont demandé aux opposants Martin Fayulu et Félix Tshisekedi de se rapprocher et d'envisager des passerelles de collaboration dans la gestion du pays.

De l'autre côté, il y a ceux qui disent vouloir protéger le vote des Congolais et se méfient du rapprochement entre le FCC de Joseph Kabila et la coalition CACH du duo Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

Parmi eux, Floribert Anzuluni toujours de Filimbi et Fred Bauma de Lucha qui insistent sur le recomptage des bulletins. Ils estiment que cette vérité des urnes n'est pas négociable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.