18 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: Crise post-électorale - Des victimes reçoivent plus de 152 millions de FCfa et des prises en charge

Ce sont 185 personnes dont 147 ayants droit de victimes décédées et 38 blessés qui ont reçu des mains du Professeur Mariatou Koné, ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, des chèques et des prises en charge médicales.

Le tout, pour un peu plus de 152 millions de francs Cfa. La cérémonie de remise de chèques a eu lieu, ce 17 janvier 2019, à la préfecture de Guiglo.

"Nous sommes ici pour la cinquième fois pour traduire la compassion de l'État. Chaque ayant droit percevra la somme d'un million de francs Cfa et chaque blessé un bon de prise en charge médicale et psychologique et une enveloppe de 150 000 francs comme frais de transport.

Les victimes qui n'ont pas été prises en compte aujourd'hui le seront une autre fois, le temps que leurs dossiers soient traités », a expliqué Mariatou Koné.

Aussi a-t-elle rappelé le caractère inclusif et gratuit de l'opération de réparation des préjudices. "La réparation des préjudices est un droit pour les victimes.

Elle permet de soulager les victimes. Le président Alassane Ouattara en a fait un point essentiel pour recoudre le tissu social national fragilisé par une décennie de crise", a ajouté Mariatou Koné. Par ailleurs, elle a exhorté toute la population ivoirienne au pardon et à la réconciliation.

"Nous devons surmonter nos rancoeurs, nos méfiances pour bâtir la Côte d'Ivoire dans la paix, la fraternité, la convivialité et la solidarité", a dit Mariatou Koné.

Avant de conclure, elle a invité les victimes à s'inscrire dans la consolidation de la paix et de l'unité nationale. "Les victimes ont remercié le Chef de l'État et le gouvernement avec à sa tête le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

"L'acte de ce jour envers nous participe au renforcement de la cohésion sociale. Nous venons d'avoir la preuve que nous n'avons pas été oubliés", s'est exprimé le porte-parole des victimes, Koulahi Sédé Alain Roger, au nom des victimes des régions du Tonkpi, Guémon et Cavally. La ministre Anne Ouloto a assisté à cette cérémonie.

Cote d'Ivoire

Démocratie en Afrique de l'Ouest : le tournant décisif ?

ABEOKUTA/MUNICH/FREETOWN/LILONGWE - La décision de reporter l’élection présidentielle au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.