Cote d'Ivoire: Justice internationale - La CPI ordonne le maintien en détention de Laurent Gbagbo

Le siège de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé restent en prison. La chambre d'appel de la CPI ordonne leur maintien en détention. Elle suit donc l'appel déposé par la procureure au lendemain de l'acquittement de l'ex-président ivoirien et de l'ex-leader des Jeunes Patriotes.

Cette décision de maintien en détention a été prise à la majorité de juges: trois sur cinq.

La chambre d'appel estime qu'il y a des « raisons exceptionnelles » de maintenir en détention Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le temps qu'elle rende sa décision sur l'appel du procureur.

C'est une détention temporaire, précise la chambre d'appel.

La procureure a jusqu'au 23 janvier pour déposer ses arguments concernant sa décision de faire appel sur la remise en liberté des deux acquittés. La défense et les parties civiles ont ensuite jusqu'au 29 janvier pour faire parvenir leur réponse argumentée.

Enfin, une audience est prévue le 1er février devant la chambre d'appel : il s'agira d'une discussion entre chaque partie, devant les cinq juges de cette chambre. Aucune date de délibéré n'a pour le moment été fixée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.