Sénégal: Sédhiou - Les chambres consulaires appuyées par le COSEC

18 Janvier 2019

Le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC) vient d'accorder une ligne de financement aux Chambres consulaires de la région de Sédhiou. Selon son directeur général, Mamadou Dione, l'objectif est d'accompagner les initiatives de l'émergence des terroirs du Pôle Casamance.

Ce soutien financier du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC) s'inscrit dans le sillage de l'accompagnement des Chambres consulaires à la valorisation des projets structurants à hauteur de 5 millions de F CFA pour la Chambre de commerce d'industrie et d'agriculture de Sédhiou et 2.500.000 F CFA pour la Chambre des métiers, en sus de la subvention annuelle.

«L'étape de Sédhiou est particulière en ce sens que Sédhiou a bénéficié de beaucoup de projets et programmes, avec des investissements massifs notamment avec le PUMA, le PUDC et le pont de Marsassoum qui va rapprocher Sédhiou des autres régions.

Le COSEC ne pouvait pas être en reste car c'est aussi le COSEC qui a construit la Chambre de commerce de Sédhiou.

Globalement, le Pôle Casamance bénéficie d'une discrimination positive et avec le potentiel qui y existe, c'est un atout», souligne Mamadou Dione, le directeur général du COSEC. Au nom du président Moussa Souané, le secrétaire général de la Chambre de commerce de Sédhiou, Ousseynou Diagne magnifie ce vieux compagnonnage.

«Le COSEC a toujours été un partenaire de la Chambre de commerce de Sédhiou. Il vient de nous donner une ligne de financement de 5 millions de F CFA pour appuyer les projets structurants. Nous veillerons à utiliser ces fonds à bon escient.»

De son côté, Kadry Barro, le président de la Chambre des métiers de Sédhiou trouve une issue à l'achèvement de ses chantiers.

«Nous avons reçu une enveloppe de 2.500.000 F CFA et cela va nous aider à achever nos chantiers notamment le dallage de la cours de la Chambre des métiers, le renforcement de capacités, la construction d'un site d'hébergement et de restauration».

Le Conseil sénégalais des chargeurs compte donc poursuivre cet accompagnement des chambres consulaires afin de les mettre sur les rampes de l'émergence, surtout dans les régions du Pôle Casamance eu égard au potentiel naturel en abondance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.