Sénégal: Nette amélioration de l'urbanisation de Diourbel avec PROMOVILLES

Diourbel, le 18 jan (APS) - Les réalisations du programme de modernisation des villes (PROMOVILLES) ont montré une "nette amélioration de l'urbanisation" de la commune de Diourbel, ont souligné jeudi les responsables de PROMOVILLES.

Lors d'une visite des chantiers destinée à évaluer l'intervention de PROMOVILLES, Astou Diokhané Sow, coordonnatrice du programme a jugé que le niveau d'exécution est satisfaisant.

"Les travaux sont à 50% d'éxécution et le programme a déjà changé le visage de certains quartiers", a notamment dit Mme Sow.

Elle a saisi l'occasion pour exhorter les populations à accompagner le programme, lorsque les ouvrages seront terminés de manière à ce qu'elles puissent les entretenir.

A Diourbel, le PROMOVILLES intervient dans les routes, l'assainissement, les eaux pluviales, l'éclairage public et les aménagements paysagers, pour un montant de 7, 1 milliards de francs CFA.

Le député-maire de la commune de Diourbel, Malick Fall s'est dit satisfait, au vu de l'avancement des travaux en cours.

"L'Ageroute, le fonds d'entretien routier sont à nos côtés pour terminer les travaux dans 5 mois", a rassuré le maire, tout en remerciant le président de la République, Macky Sall, qui avait promis ces réalisations.

Nicolas Ndiaye, président de la commission Urbanisme Infrastructures et transports à l'Assemblée nationale s'est dit "impressionné par le système qui a été mis en place par PROMOVILLES".

"Ce sont les maires qui déterminent les priorités, les axes à faire et PROMOVILLES ne se contente pas seulement de mettre des routes mais s'occupent de l'assainissement, de l'éclairage public, de l'environnement et des clôtures pour certaines écoles", a-t-il dit.

Le préfet du département de Diourbel, Ibrahima Fall, a rappelé que ce programme a été mis en œuvre par l'Etat du Sénégal, pour changer le visage des zones urbaines.

"L'intérêt de ce programme, c'est d'urbaniser la ville de Diourbel qui était en manque par rapport au réseau routier", a-t-il précisé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.