Cameroun: « Billet retour à Mokolo » - Des dons offerts à 5200 ex-déplacés

Des moto pompes complètes ont été distribuées par l'ONG Plan International pour la relance des activités agropastorales.

Depuis plus de trois ans pour la plupart, elles avaient déserté leurs villages suite aux exactions des terroristes de la secte islamiste Boko Haram. A la faveur de l'accalmie retrouvée, elles rentrent progressivement dans leurs terroirs. Ces personnes déplacées d'hier ont aujourd'hui de la peine à retrouver leurs marques là où elles vivaient paisiblement avant la montée de l'insécurité. Et c'est pour leur permettre de mener des activités génératrices de revenus que l'ONG Plan international, à travers le Projet d'assistance aux personnes retournées (MTBT), précisément le Cash Multipurpose, vient de mettre à leur disposition des appuis matériels. Il s'agit de huit motopompes et de huit tuyaux de 100 mètres chacun, remis dans huit villages.

Il s'agit de deux villages de l'arrondissement de Koza et de six villages de l'arrondissement de Mokolo. Ces dons ont été remis aux associations et non aux individus. C'était le 15 janvier 2019 dans l'enceinte de la SAR/SM de Mokolo. Mefiré Arouna, le superviseur des activités de terrain de Plan international dans le Mayo-Tsanaga a confié que des comités de gestion de ces kits vont être mis en place dans les tout prochains jours. Parmi les 5200 bénéficiaires, on compte 925 chefs de familles.

Toute la journée du 15 janvier, 120 d'entre eux ont suivi une formation sur les stratégies pouvant leur permettre de mener avec succès des activés génératrices de revenus.Christian Joseph Biloa Abouma, le sous-préfet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.